Arrêt de la station de dessalement de Fouka : le ministère des Ressources en eau dépose plainte

Le ministère des Ressources en eau a déposé une plainte auprès des services de sécurité, pour l’ouverture d’une enquête, afin de déterminer les responsabilités concernant l’arrêt jeudi dernier de la station de dessalement de Fouka, a indiqué le ministère dans un communiqué.

« La station de Fouka enregistre fréquemment des incidents induisant parfois son arrêt total, comme cela a été le cas en 2019. Plus d’une fois, ces arrêts inexpliqués sont intervenus à la veille de rendez-vous importants pour notre peuple », note la même source soulignant que le ministre des Ressources en Eau, Arezki Berraki, « ne peut tolérer ce genre de situations fortement pénalisantes pour les citoyens ».

Survenu à la veille de l’Aïd el-Adha, jeudi à 4h30, l’incident avait causé des perturbations dans plusieurs communes des wilayas d’Alger et de Tipaza.

Djezzy Binatna

Le problème ayant causé cet incident a été résolu en début d’après-midi et la station a repris sa production optimale, selon le communiqué, assurant que toutes les mesures avaient été prises par SEAAL pour assurer la continuité de l’approvisionnement avec des réservoirs pleins.