Oran: quatre femmes enceintes guéries du Covid19

Quatre (04) femmes enceintes sont guéries du Covid-19 après avoir suivi le traitement à base de la chloroquine au niveau du service des maladies infectieuses du CHU d’Oran, dont l’une d’elles a donné naissance à un enfant en « excellente santé », a indiqué à l’APS la cheffe du service, Pr Nadjet Mouffok.

Trois femmes enceintes ont été traitées depuis le début de l’épidémie suivant le protocole thérapeutique à base de chloroquine pendant 10 jours. Elles sont sorties après avoir été testées négatives à la fin du traitement, a précisé PR Mouffok.

Elle a ajouté que la quatrième a été admise alors qu’elle était en fin de grossesse, et a donné naissance à un enfant en plein forme.

S’agissant du traitement à la chloroquine, le Pr Mouffok a révélé que 28 personnes ont guéri du coronavirus les 5 derniers jours, avec des tests négatifs, se félicitant du nombre important de guérisons au niveau du CHU d’Oran, qui a dépassé les 180. Elle a également révélé qu’un nombre très réduit de complications sont signalés dans son service.

Concernant les gestes à adopter pour lutter contre la propagation du virus, le Pr Mouffok a estimé que la discipline individuelle et la responsabilité personnelle, en respectant la distanciation sociale, le port de masques et le lavage des mains, sont suffisantes pour endiguer la pandémie.

« Nous avons eu l’occasion de constater que les contaminations se font surtout au sein d’une famille et de son entourage proche », a-t-elle expliqué, précisant que les enquêtes épidémiologiques ont révélé des contaminations allant jusqu’à une trentaine de personnes ayant des liens de parenté.

Pour la spécialiste, il n’est pas suffisant de se confiner, le respect de la distance au sein de la famille (avec les grands parents, les beaux parents, les cousins, etc.) étant aussi important, et le non respect de ces mesures est une source de contamination.