Trump a menacé de couper les vivres à l'OMS

Le président américain Donald Trump a menacé lundi de geler définitivement le financement américain de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à moins que cette dernière n’effectue « des améliorations substantielles sous 30 jours ».

Dans une lettre au directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, dont il a tweeté le contenu, il menace de reconsidérer l’adhésion de son pays à l’agence onusienne.

Cette menace survient alors que le monde continue de se battre contre la pandémie du nouveau coronavirus, lequel a infecté plus de 4,8 millions de personnes et tué plus de 318.000.

A eux seuls, les Etats-Unis comptent plus de 1,5 million d’infectés et plus de 90.000 morts en date de lundi 20h03 GMT, selon le décompte de l’Université Johns Hopkins, soit plus que dans n’importe quel autre pays.

M. Trump avait annoncé à la mi-avril que son gouvernement suspendait son financement de l’OMS, une décision dénoncée par beaucoup d’experts disant y voir là une tentative visant à rejeter le blâme et la qualifiant de contre-productive en matière de gestion de crise sanitaire.