Les cours du pétrole retrouvent des couleurs

Confortés par la baisse des stocks américains de brut ainsi que par la réduction de la production, décidée par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et l’annonce d’une hausse de la production industrielle chinoise, les cours du pétrole commencent peu à peu à retrouver des couleurs.

Le baril de Brent à vivement rebondi ce vendredi matin pour atteindre 32 dollars après s’être écroulé ces dernières semaines sous le seuil des 20 dollars. Le Baril du WTI pour livraison en juin a grimpé de son côté à 28,06 dollars.

« Après un avril noir, théâtre d’une chute sans précédent de la demande de pétrole et d’un cours du WTI passé sous 0 dollar, la situation s’éclaircit pour les marchés du pétrole« , a commenté Stephen Brennock, analyste chez  PVM.

Alors que la grisaille est toujours persistante sur l’avenir du marché de l’or noir, l’Agence américaine d’information sur l’énergie et la banque américaine Goldman Sachs annoncent d’heureuses prévisions pour les cours de pétrole. Pour ces deux institutions, les cours de baril en 2021 s’établiraient à 55 dollars en moyenne pour le baril de Brent et à 50 dollars pour celui du WTI.