En réponse aux préoccupations de la communauté algérienne établie en Chine, notamment les  Algériens résidant dans la ville de  Wuhan et sa région, foyer de l’épidémie de coronavirus mortel,  le président de la République, Abdelmadjid Tebboune  a décidé ce mardi la mise en place du dispositif de rapatriements  des Algériens établis dans la  région touchée par l’épidémie.  C’est ce qu’indique un communiqué de la présidence de la république diffusé aujourd’hui via la  télévision publique.

 « La décision du président Tebboune est prise en application de son engagement à protéger la communauté algérienne à l’étranger et  à faire preuve de réactivité immédiate à ses préoccupations, notamment dans de pareilles circonstances » précise, dans ce sens, le communiqué en question.

36 Algériens dont la plupart sont des étudiants résident dans la  ville de Wuhan  actuellement mise en quarantaine par les autorités chinoises. Comptant au total une population de 11 millions d’habitants, Wuhan vit depuis l’apparition du coronavirus comme une ville fantôme. Tout est fermé et tout est à l’arrêt. Les magasins, les restaurant et autres commerces ont tout baissé rideau et la circulation automobile est strictement  interdite sauf sur autorisation.