Après avoir saisi, ces derniers jours, par lettre ouverte le président de la république et plusieurs ministères, les travailleurs du Groupe ETRHB des frères Haddad ont tenu, ce mercredi, un rassemblement devant le tribunal de Sidi- M’hamed pour exiger le dégel de la situation qui caractérise leur entreprise depuis l’incarcération de  Ali Haddad.

Ils étaient, en effet,  des dizaines de travailleurs du Groupe à exprimer aujourd’hui leur ras-le bol et à dénoncer le silence des autorités quant à leur cri de détresse. «  Sans salaire depuis sept mois », « Pourquoi désigner un liquidateur qui n’a pas de pouvoir de décision »…plusieurs slogans ont été brandis, en cette occasion, par les protestataires qui exigent comme première mesure  le déblocage de leur salaires dans les meilleurs délais.

A noter que cette  action intervient à quelques jours seulement, de la fermeture de l’autoroute Est/Ouest à Alger organisée comme action de pression par ces même travailleurs pour se faire entendre.