Dans  un pays où  tout le monde ressasse   quotidiennement à tout bout de champ que  «  les gaspilleurs sont les frères du Diable », on gaspille à tour de bras, sans compter. Les chiffres avancés  par l’Association pour la Protection et l’Orientation du Consommateur et son Environnement « APOCE« , rien que pour le pain, font vraiment  honte.

Des  50 millions de baguettes  produites quotidiennement par nos boulangeries  ,10 millions sont jetées à la poubelle, indique cette association qui tient   ces statistiques du ministère du commerce. 350 millions de dollars partent ainsi, chaque année ,dans les poubelles à cause de l’inconscience et du je-m’en-foutisme des gens.

Ménages, casernes, résidences universitaires, cantines scolaires, hôpitaux, restaurants… tout le monde gaspille sans se rendre compte de la gravité de ce geste.

Les familles, les commerces privés  aussi bien que les institutions publiques  participent à ce gâchis aux conséquences fâcheuses aussi bien sur l’économie du pays que sur l’honneur du citoyen algérien.

Les statistiques touchant au gaspillage de l’électricité, de l’eau, de médicaments… sont aussi choquantes que celles relatives au pain. Lutter contre ces « habitudes inciviques et préjudiciables » est une question de salubrité publique.