Algérie Union Européenne

Dans un tweet prudent qui rappelle celui du président français Emmanuel Macron,  Josep Borrell Fontelles, haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité,  s’est exprimé  sur les résultat du scrutin présidentiel de jeudi passé remportée par le candidat Abdelmadjid Tebboune.

Contrairement à certains pays européens, à l’exemple de l’Espagne et de l’Italie, qui ont présenté ouvertement leurs félicitations au président élu, L’UE, à travers ce haut responsable use d’un langage diplomatique neutre et mesuré .

C’est par un « prendre acte » auquel on peut coller le sens que l’on voudrait, que Josep Borrell Fontelles a parlé de cette élection et de ses résultats.

Djezzy Binatna

« J’ai pris acte des résultats provisoires de l’élection présidentielle en Algérie, ce pays ami et voisin de l’UE » a-t-il, en effet, écrit dans son tweet. Voulant ménager aussi bien le gouvernement que le Hirak,  il ajoute  que son souhait est de voir cette élection inaugurer  « une nouvelle page, permettant de répondre à la profonde volonté de changement que les Algériens expriment depuis février dernier».