le verdict est tombé dans l’affaire traitée par le tribunal de Sidi M’hamed et qui concerne les anciens premiers ministres Abdelmalek Sellal, Ahmed Ouyahia, d’anciens ministres et des patrons d’usines de montage de véhicules.

Le président du tribunal a condamné Ahmed à Ouyahia à 15 ans de prison ferme alors que Abdelmalek Sellal écopera de 12 années d’emprisonnement.

l’ancien ministre de l’industrie, Abdesslem Bouchouareb (actuellement en fuite) a quant à lui écopé  de la peine maximale, à savoir 20 ans de prison.

Youcef Youssfi, ex ministre de l’industrie a été condamné à 10 années de prison. Son collègue Bedda Mahdjoub qui a occupé le même poste à la tète du ministère de l’industrie a été condamné à la même peine, à savoir 10 ans.

Le seul ancien ministre qui sort indemne de ce procès c’est Abdelghani Zaalane, ancien ministre des travaux publics et ex directeur de campagne de Bouteflika.

Yamina zerhouni, ancienne Wali de Boumerdès a été condamnée pour sa part à 5 ans de prison.

Ali Haddad, dans l’affaire du financement occulte de la campagne électorale de Bouteflika a été condamné à 7 ans de prison ferme.

Par ailleurs Hacène Arbaoui , Mohamed Bairi et Farès Sellal  sont condamnés respectivement à 6 ans, 3 ans et 3 années de prison ferme.

Enfin le tribunal a condamné les accusés à indemniser Achaïbou à hauteur de 200 milliards de centimes, Emin Auto  50 milliards de centimes et le Groupe Cevital à hauteur de 10 milliards de centimes.