« La 4e  licence Globale de téléphonie au Mali a été attribuée à l’opérateur algérien ATM Mobilis », c’est ce qu’a annoncé aujourd’hui sur les ondes de la chaine 3, Houda Feraoun, la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication.

Cette attribution arrachée haut la main,  en dépit de la polémique relayée par l’autre compétiteur, le groupement  malien Bintel/Koira épaulé,faut-il le signaler, par des lobbyings franco-marocains, était déjà prévisible en raison des atouts majeurs  de l’offre algérienne.

A titre d’exemple, Mobilis  propose une connexion à partir de l’Algérie via un réseau de 1200 kilomètres  alors que leur concurrent propose une connexion à partir de Marseille via un câble de 8700 kilomètres.

Ayant reçu officiellement une invitation de la part des autorités maliennes, les responsables de ATM Mobilis vont se déplacer dans les prochains jours au Mali pour mettre  les dernières retouches à  cet accord d’exploitation qui va permettre  à l’entreprise  de se déployer sur le continent .