Le tribunal de Blida a décidé d’ouvrir une enquête, ce dimanche, pour faire la lumière sur la mort d’un prévenu dans un commissariat de police.

La direction générale de la sûreté nationale a révélé dans un communiqué que le prévenu, âgé de 35 ans, a été victime d’un malaise.

Après avoir reçu les premiers soins sur place par une équipe médicale spécialisée, le prévenu a été transporté vers l’hôpital de la ville où sa mort a été constatée par un médecin légiste.