Mise en ligne le :

Le wali d’Alger, Abdelkhalek Siouda, a décidé de suspendre à partir de ce dimanche cinq élus de la capitale. Il s’agit, en effet, des présidents des Assemblées populaires communales (APC) de Béni Messous et de celui de la commune du Gué de Constantine. Il s’agit respectivement de Slimane Houadef et Moussa Arous.

Par la même décision, M. Siouda a décidé de suspendre également trois vice-présidents de l’APC de Gué de Constantine. Il s’agit de Youcef Smidaï, Belkhir Rouibat et Amar Khennouche. Aucune précision concernant ces suspensions n’a été communiquée pour le moment.