L'info c'est ici

Grève à l’enicab: Les précisions du groupe Benhamadi

161

Les travailleurs d’enicab de Biskra, Filiale et groupe ELEC El Djazair / Condor, sont   en grève depuis plusieurs jours pour revendiquer une hausse des salaires.

Le groupe Benhamadi à travers la direction générale a réagit ce lundi à ce mouvement de grève et affirme que la société est dans l’incapacité d’augmenter les salaires des travailleurs à cause de la crise qui frappe de plein fouet notre pays

« La grève déclenchée par la section syndicale d’ENICAB le 08 septembre 2019 fait suite au différend collectif porté devant l’inspection de travail de Biskra ,relatif à l’établissement d’une nouvelle convention collective » informe la direction d’enicab qui souligne que la direction de l’entreprise a essayé de maintenir le dialogue avec la section syndicale, soulignant à chaque fois que l’Entreprise ne peut rémunérer qu’en fonction de ce qu’elle produit et en fonction de ses résultats.

« L’amélioration des rémunérations, qui tend à rétribuer les performances et les compétences est un objectif constant de la Direction », ajoute en outre la direction d’enicab dans un communiqué qui note que cela est liée essentiellement à l’amélioration des résultats financiers de l’Entreprise, de ses perspectives d’activité à court et moyen terme, et à la situation du marché du câble.

La filaile du groupe Condor soutient que les augmentations de salaire, de primes et d’indemnités exigées par le syndicat ENICAB sont irréalistes et irréalisables.

« La section syndicale assume l’entière responsabilité des conséquences négatives que cette grève entraîne, avec le risque d’arrêt des activités de l’Entreprise, la perte de ses clients, et les effets sur la situation socio-professionnelle de ses travailleurs », ajoute le communiqué qui conclut en soulignant que « les travailleurs d’ENICAB doivent être avisés que dans la difficile conjoncture économique actuelle, notre préoccupation permanente est de pouvoir assurer autant que possible la préservation des emplois, de verser régulièrement les salaires et de veiller à l’équilibre financier de l’Entreprise, pour assurer sa pérennité et améliorer la situation socio professionnelle de ses collectifs ».