L'info c'est ici

Amar Ghoul placé en détention à la prison d’El Harrach

394

L’ancien ministre des Travaux publics, Amar Ghoul a été placé en détention préventive ce jeudi après sa comparution devant le juge d’instruction de la cour suprême.

Il rejoint ainsi  les autres membres de la bande déjà incarcérés à la prison d’El Harrach.

Il faut préciser, toutefois qu’Amar Ghoul est convoqué en sa qualité d’ancien ministre dans les affaires Haddad et Tahkout et non dans le cadre de la réouverture du dossier lié à l’autoroute Est-Ouest.

Amar Ghoul a renoncé, récemment, à son immunité parlementaire, d’où le retard dans sa convocation par le juge d’instruction de la cour suprême.

Les mêmes griefs retenus contre les anciens ministres détenus sont également retenus contre lui. Il s’agit, entre autre, d’octroi d’indus avantages, mauvaise utilisation de la fonction, dilapidation de deniers publics, passation de marchés publics sans le respect de la loi en la matière… C’est ces accusations qui l’ont  mené à la prison, attestent plusieurs sources.

L’incarcération de Youcef Yousfi, de Mahdjoub Bedda dans le cadre de ces affaires confirme néanmoins ces affirmations. A noter que parmi tous les anciens ministres détenus, seuls Djamel Ould Abbes et Saïd Barkat sont arrêtés dans le cadre d’une autre affaire. Tous les autres sont détenus pour leur implication dans les affaires Haddad et Tahkout.