L'info c'est ici

Bejaïa: En solidarité avec les manifestants arrêtés, Sit-in et grève des avocats

51

Pour exprimer leur indignation et dénoncer  l’arrestation arbitraire  vendredi passé des  manifestants porteurs de l’emblème identitaire  amazigh, les avocats  du barreau  de Bejaia, ont observé, ce mercredi, une journée de grève appuyée par un sit-in  tenu à l’intérieur de la cour de Bejaia.

« Pour une justice libre et indépendante », «  Pour une justice civile » ont scandé les quelque 500 avocats qui ont pris part à  cette manifestation et  qui ont arboré fièrement, à  cette occasion, l’emblème amazigh. Les protestataires qui n’ont pas  caché leur indignation face à  cette « chasses aux sorcières »,   considèrent les chefs d’inculpation  retenus contre les manifestants comme nuls, car n’ayant aucune base légale.

Aussi  exigent-ils la libération immédiate et inconditionnelle de tous les manifestants arrêtés.  Pour mieux exprimer leur solidaires de façon agissante , les avocats protestataires ont constitué, dans ce cadre,  un collectif à l’effet d’assurer la défense des inculpés  qui seront présentés devant le juge, sauf impondérables, le 2 juillet 2019. Par ailleurs, le barreau de Bejaïa  a fait part officiellement  de sa décision de porter plainte  contre la députée Naïma Salhi pour incitation à la  haine raciale et atteinte à l’unité nationale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept