L'info c'est ici

Poursuites judiciaires imminentes contre plusieurs hauts cadres en poste et à la retraite

573

Le parquet général de la Cour suprême va lancer plusieurs procédures de poursuite judiciaire contre plusieurs hauts responsables de la nation dont certains sont en poste et d’autres à la retraite, selon un communiqué rendu public aujourd’hui.

Selon ce communiqué, le procureur Général de la Cour d’Alger a transmis un dossier regroupant «les procédures entreprises contre un groupe d’anciens ministres, un autre en poste, d’anciens walis et deux autres en poste».

Ces suspects sont soupçonnés d’avoir «octroyé d’indus avantages à des personnes, mais aussi d’avoir conclu  des contrats et des transactions non conformes aux règles législatives et organisationnelles en vigueur»

. Le parquet général indique, dans ce contexte, que des procédures de poursuite judiciaire conformément au code pénal seront lancées.

La justice qui vient de frapper fort avec la mise à l’écrou de Ouyahia, Sellal, Benyounès et les hommes d’affaires, Haddad, Kouninef, Tahkout,  etc, compte lancer des procédures à l’encontre d’anciens ministres et anciens walis, à l’instar de l’ancien ministre de la Santé Abdelmalek Boudiaf, de celui des Ressources en eau et Travaux publics, Abdelkader Ouali, de l’ancien ministre des Finances et ancien DG du CPA, Mohamed Djellab, mais aussi de l’ex wali d’Alger, actuellement Consul général à Paris.

D’anciens présidents d’APC impliqués dans le trafic foncier, trafic immobilier et autres malversations sont également dans le viseur de la justice.