L'info c'est ici

Grande mobilisation en ce premier vendredi du Ramadhan

62

Ni la chaleur, ni le jeûne, ni les barrages de la gendarmerie qui bloquent les entrées d’Alger n’ont empêché, des milliers, voir des centaines de milliers de personnes à sortir manifester en ce 12 vendredi du Hirak.

Comme d’habitude, à Alger centre, des milliers de manifestants se sont rassemblés ce matin, à la grande poste. Venus de plusieurs wilayas, comme Blida, Tizi-Ouzou, Bejaia et même de Sétif, rien ne les a retenus pour rejoindre le mouvement à Alger.

Appel à l’union, manifestation pacifique, et des slogans hostiles au pouvoir ont marqué ce 12ème vendredi de contestation populaire.  « Gaïd Salah Dégage » « Leblad Bladna ou ndirou rayna » « Klitout Leblad ya Sarakines » scandaient les manifestants.

La manifestation d’aujourd’hui s’annonce aussi grandiose dans les autres wilayas du pays au moment où le pouvoir mise sur un essoufflement du mouvement à la faveur des contraintes liées au mois de jeûne.

Il faut dire que dans le contexte des manifestations contre les autorités, qui ont débuté le 22 février pour demander un changement de régime politique, l’ampleur de la mobilisation pendant ce mois est un enjeu important.