Idir Achour inhumé à Bejaia

La dépouille du syndicaliste Idir Achour a été inhumée ce vendredi , au cimetière Ighil Melloulene, relevant de  la commune de Tichy, en présence d’une foule nombreuse. Décédé suite à une crise cardiaque  dans  son domicile familial à Tizi-Ouaklane,son village natal, Idir Achour laissera derrière lui l’image d’un militant infatigable qui s’est investi corps et âme dans les luttes ouvrières et syndicales.

Né le 23 avril 1968, Idir Achour a exercé comme enseignant en sciences de gestion au lycée El Hammadia de Bejaia, avant de succéder au défunt Redouane Osmane au poste de coordinateur national du Conseil des lycées d’Algérie (CLA), qui deviendra par la suite, Conseil des enseignants des lycées d’Algérie (Cela).Egalement  cadre au parti socialiste des travailleurs (PST), Idir Achour s’est  distingué par son engagement et  son implication dans tous les mouvements en faveur des causes justes et des libertés démocratiques.

En  mars 2016, il était l’un des rares responsables syndicaux et politiques à avoir  participé à la  marche nationale de Bejaïa vers Alger des enseignants contractuels et vacataires.  «  C’est  un fervent défenseur de toutes les causes justes et démocratiques.

Il a consacré sa vie au militantisme où il a montré toujours sa disponibilité. Il s’est élevé contre l’injustice sociale en s’inscrivant  dans tous les mouvements de protestation contre  les politiques d’austérité et  antisociales du gouvernement. C’est un militant brave et intègre  qu’il repose en paix » nous dit, en cette douloureuse circonstance, Slimane Zenati, chargé à l’information au CNAPESTE-Bejaïa.