Ultimate magazine theme for WordPress.

Tizi-Ouzou : Remise de 22 autorisations de concessions au profit d’investisseurs

111

La wilaya de Tizi-Ouzou connaîtra désormais un nouvel élan en matière de développement économique et de création d’emplois. C’est le cas de le dire puisque ce n’est pas moins de vingt-deux (22) autorisations de concessions qui ont été remises aujourd’hui aux investisseurs.

Ces concessions en question concernent la nouvelle zone d’activité de Fréha et porte sur une superficie totale des terrains de l’ordre de 22, 7 ha.

S’agissant d’investissements directs pour la réalisation de cet ambitieux programme, il est d’un montant de 6, 93 milliards de DA. Les emplois à créer dès l’installation des entreprises concernées seront au nombre de 1329. Il s’agit là bien sûr d’emplois directs et dès les premiers jours de la fonctionnalité des entreprises.

La cérémonie de remise de ces autorisations de concessions aux investisseurs concernés a eu lieu, jeudi dernier, au salon d’honneur de la wilaya, et ce en présence des autorités civiles et militaires, à leur tête, Abdelhakim Chatter, et bien entendu des représentants de la société civile.

Ce rendez-vous avec les investisseurs a été aussi une occasion pour les autorités de remettre deux permis de construire à deux investisseurs potentiels de la région. L’un de ces permis de construire porte la réalisation d’une clinique médicale privée à Draâ El Mizan et l’autre sur la réalisation d’un relais routier et d’une station service à Iflissen dans la daïra de Tigzirt.

S’agissant de ces investissements prévus dans la nouvelle zone industrielle de Fréha, il seront variés. Il y va du recyclage de la matière plastique jusqu’à la production du matériel électrique via la production du gros béton, l’élément métallurgique, la transformation du bois  et la production d’outils d’irrigation.

C’est aussi à l’issue de cette rencontre que la lauréate du prix national du produit artisanal a été gratifiée d’un prix de reconnaissance. Cette femme artisane s’est investie dans la vannerie.

A cet effet, le directeur du tourisme de la wilaya, Rachid Ghanouchi, déclarera que l’activité artisanale dans la wilaya de Tizi-Ouzou se porte bien. D’ailleurs, trois  autres dames ont été gratifiées d’un titre de reconnaissance pour leur savoir-faire artisanal et culturel.

Notons enfin que le wali a annoncé à cette occasion la création d’une cellule spéciale qui sera dirigée par son chef de cabinet et qui regroupera tous les directeurs des services déconcentrés de la wilaya. Selon les termes d’Abdelkader Chatter, cette cellule aura pour mission de réceptionner les doléances des investisseurs et de proposer des solutions à leurs problèmes.

Si le wali a tout simplement déclaré que cette cellule qui sera dirigée par son chef de cabine aura pour mission d’accompagner les investisseurs dans leurs missions, il n’en demeure pas cependant que l’objectif réel de cette cellule aura pour mission de faire barrage aux fonctionnaires ripoux qui rackettent les investisseurs.

Il n’est aucunement superfétatoire d’ailleurs de mentionner que depuis l’installation d’AbdelhaKim Chatter aux leviers de commande de la wilaya de Tizi-Ouzou et surtout depuis que son aversion pour la corruption et le racket est connue de toutes et de tous, les crimes de cette nature ont connu une baisse considérable. En tout cas, les ripoux manifestent beaucoup plus de prudence dans leurs actes criminels qu’autrefois.

Par ailleurs, sont nombreux les observateurs à défendre  la thèse selon laquelle Abdelhakim Chatter aurait reçu l’ordre des plus hauts cercles de débarrasser la wilaya de Tizi-Ouzou de ses nombreux caudataires.