Sept fidèles chrétiens coptes morts dans l’attaque contre un bus au Caire : l’Algérie Condamne

Nadjoua Dani Le


Sept fidèles chrétiens coptes ont trouvé la mort, ce vendredi 2 novembre, en Egypte, dans une attaque perpétrée par des hommes armés, qui ont ouvert le feu sur le bus dans lequel ils voyageaient à Minya, au sud du Caire, selon l'évêque de la province cité par la presse étrangère.

L’express DZ magazine est désormais disponible sur les étals

Cette attaque qui n’a pas été revendiquée, avait fait des « morts et des blessés », selon un responsable des services de sécurité égyptiens.

L'Algérie a condamné, avec « force » l’attaque perpétrée contre un bus transportant des fidèles coptes se dirigeant vers un monastère à Al-Minya en Egypte.

« Nous condamnons avec force l’attaque perpétrée ce jour contre un bus transportant des fidèles coptes se dirigeant vers un monastère à Al-Minya en Egypte », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, dans une déclaration à l’agence officielle APS.

« Cet acte terroriste abject commis, comme à l’accoutumée, contre des innocents lève encore une fois le voile sur le visage hideux du terrorisme qui transgresse toutes les valeurs et qui viole sans scrupules la sacralisé de la vie humaine », a t-il ajouté.

« Tout en présentant nos condoléances aux familles des victimes, au gouvernement et au peuple égyptien frères, nous assurons de notre compassion les familles des blessés », a-t-il encore ajouté.

« Notre pays qui a pâti de ce terrorisme aveugle et sanguinaire et qui a réussi à le défaire est convaincu que l’Egypte, forte de la solidité de ses institutions et de l’adhésion de son peuple finira par venir à bout de ce fléau étranger à notre religion et à nos valeurs », a souligné le porte-parole du MAE.

Les coptes représentent la communauté chrétienne la plus importante et la plus ancienne du Moyen-Orient, avec environ 10% des quelque 100 millions d'Egyptiens.


Sur le Meme Thème

Scroll Up