blé tendre

La production nationale de blé devrait connaitre une excellente hausse en 2018. Dans son rapport mensuel sur les produits agricoles dans le monde, le service agricole de l’étranger du ministère américain de l’Agriculture (USDA), a anticipé une production record de blé en Afrique du Nord-Ouest notamment pour l’Algérie, la Tunisie  et le Maroc,  pour la campagne 2018/2019, qui serait de l’ordre de  12,5 millions de tonnes métriques (mmt) avec une hausse de 17% par rapport à 2017 et de 30% au-dessus de la moyenne quinquennale.

D’après le rapport,  la pluviométrie est le principal facteur de rendement dans le nord-ouest de l’Afrique ou la superficie récoltée est de 5,3 millions d’hectares, en baisse de 4 % par rapport à l’année dernière avec un  rendement estimé à 2,37 tonnes métriques par hectare, en hausse de 22% par.

Ainsi, pour l’Algérie, la  production de blé pour la saison 2018/19 est estimée à 3,0 mmt, en hausse de 0,6 million par rapport à 2017/18. Cette perspective favorable est due principalement aux précipitations abondantes au niveau des  régions  de l’Est, l’Ouest et le Centre du pays.

Pour le Maroc, le rapport prévoit une récolte de  8,2 mmt, en hausse de 16%  par rapport à l’année écoulée. Alors que la production de la Tunisie devrait s’établir à 1,3 mmt, en hausse de 0,1 mmt par rapport à 2017.