Tajmaât, un exemple de démocratie participative et un modèle de gestion des affaires locales

Date:

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a salué, mercredi depuis Tizi Ouzou, l’organisation sociale Tajmaât, la qualifiant « d’exemple de démocratie participative et de modèle réussi en matière de gestion des affaires locales ».

A la Maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, où il a présidé une rencontre avec les acteurs de la société civile dans le cadre de sa visite de travail et d’inspection dans cette wilaya, le président de la République a affirmé que l’organisation sociale appelée Tajmaât constituait « un exemple d’ancrage de la démocratie participative et un modèle réussi en matière de gestion des affaires locales », d’où, a-t-il dit, l’impératif de préserver ces valeurs.

« Après plus de 60 ans d’indépendance, il est temps de mettre en place une organisation adaptée pour l’avenir du pays », a soutenu le président de la République, rappelant que le redécoupage administratif et la révision des codes communal et de wilaya représentaient « une priorité absolue » pour ancrer la démocratie au niveau local. »

Si les circonstances l’exigent, d’autres wilayas seront créées à Tizi Ouzou comme ça s’est fait dans les wilayas des Hauts Plateaux et du Sud », a dit le président de la République.

Répondant aux préoccupations des citoyens de la wilaya, le président de la République a souligné la nécessité de faire du nouveau CHU d’une capacité de 500 lits un « pôle d’excellence » et de le réaliser avant fin 2025.

Et d’annoncer que « d’autres hôpitaux d’une capacité de 60-100 lits seront réalisés en vue d’alléger la pression sur le nouveau CHU ».

Après avoir salué les efforts de « l’armée blanche » parmi les équipes médicales et paramédicales, le président de la République a assuré que les revendications socioprofessionnelles de ce corps seront satisfaites.

Le président de la République a, par ailleurs, « rendu un hommage appuyé aux responsables qui ont décidé, au lendemain de l’indépendance, de consacrer le principe de la gratuité de l’enseignement et des soins », soulignant que l’Algérie « a pu éradiquer toutes les maladies et les épidémies dont pâtissent les pays sous-développés ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

BAC 2024 : taux de réussite de 63,43% dans les établissements pénitentiaires

Le taux de réussite à l'examen du baccalauréat (session...

Envenimations scorpioniques : le respect des mesures préventives mis en avant

Les populations des Hauts-plateaux et du Sud du pays,...

BAC 2024 : taux de réussite de 58,28% au niveau national

Le taux de réussite à l'examen du Baccalauréat (session...

Les résultats du Bac annoncés ce jeudi à 16h00

Le ministère de l'Éducation nationale annonce, dans un communiqué,...