L’Algérie et la Chine aspirent à un partenariat stratégique global

Date:

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, M. Laïd Rebiga, et le ministre des Affaires des Anciens combattants de la République populaire de Chine, M. Pei Jinjia, ont souligné, samedi à Alger, la « profondeur » des relations algéro-chinoises, mettant en avant la volonté des deux pays de bâtir « un partenariat stratégique global mutuellement bénéfique ».

Lors de leur rencontre au siège du ministère, MM. Rebiga et Jinjia ont mis en avant les efforts du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, et de son homologue chinois, M. Xi Jinping en faveur d' »un partenariat stratégique global » entre l’Algérie et la Chine, rappelant que les deux pays étaient liés par des relations historiques « fortes et solides ».

Rebiga a indiqué que la visite du ministre chinois des Affaires des Anciens combattants avait permis à la délégation chinoise de « prendre connaissance du travail du secteur des Moudjahidine, notamment en matière de prise en charge des Moudjahidine et des Ayants-droit et de préservation de la mémoire nationale, de l’histoire nationale et des archives ».

Les deux pays peuvent concrétiser un partenariat pour l’échange d’expériences dans le domaine des études scientifiques et académiques, de la mémoire historique, de la prise en charge sanitaire et sociale des Moudjahidine et de l’échange de photos et documents historiques, a-t-il dit.

Le ministre a estimé que les Moudjahidine étaient « le meilleur trait d’union entre les peuples algérien et chinois », faisant référence aux Moudjahidine pilotes, présents à la rencontre, ayant été formés par la République populaire de Chine durant la guerre de libération et qui ont eu l’honneur de fonder les forces aériennes algériennes.

De son côté, le ministre chinois s’est félicité des relations fraternelles entre son pays et l’Algérie, soulignant que la coopération entre les deux pays « va bon train dans le sens de l’établissement d’un partenariat stratégique sous la conduite des présidents des deux pays ».

« Nous avons confiance en la volonté des deux présidents de renforcer la coopération dans les domaines politique, économique et technologique », a poursuivi M. Jinjia, saluant les efforts des deux pays amis « en faveur de la paix dans le monde ».

Le responsable chinois a également salué l’intérêt « majeur » que porte l’Algérie aux Moudjahidine et aux ayants-droit, appelant de ses vœux le développement de la coopération entre son département et le ministère des Moudjahidine à travers l’échange d’expertises, notamment en matière de prise en charge des Moudjahidine et des anciens combattants.

A cette occasion, le ministre chinois a visité des services du ministère des Moudjahidine, notamment celui de la cartographie nationale et des archives relatives aux Moudjahidine et aux Chouhada, qui constituent, selon M. Rebiga, « un véritable trésor et la mémoire des Algériens ».

Les deux ministres ont, par ailleurs, planté un arbre de l’amitié algéro-chinoise au siège du ministère, symbole « des relations d’amitié et de fraternité liant les peuples algérien et chinois ».

A noter que le ministre chinois et la délégation l’accompagnant avaient auparavant visité le Centre national d’études et de recherche sur la Résistance populaire, le Mouvement national et la Révolution du 1er Novembre 1954.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Chanegriha reçoit le commandant de l’Africom

Le général d’armée algérienne Saïd Chanegriha a reçu, ce...

Le président Tebboune reçoit le chef de l’Africom

Le président de la République, Chef suprême des Forces...

Président de la Douma russe : « l’Algérie est un pays ami et un partenaire stratégique »

Le président de la Douma de la Fédération de...