Décès du chanteur Hassen Abbassi

Date:

Le monde de la musique kabyle est en deuil. Hassen Abbassi, l’un des grands noms de la chanson algérienne d’expression kabyle, s’est éteint vendredi 5 juillet 2024 au CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou à l’âge de 80 ans, après une longue maladie.

Né en 1944 à Ait Abbas dans la commune Ouacifs (wilaya de Tizi-Ouzou) sous le nom d’Amar Medjkane, Hassen Abbassi a marqué la chanson kabyle par sa voix puissante et ses chansons qui portaient surtout sur la sociologie.

Il a également excellé en tant que compositeur, manipulant les cordes du luth avec une virtuosité remarquable.

Sa carrière artistique, bien que relativement courte, a été d’une grande intensité. Le défunt se retire de la scène artistique vers le milieu de la décennie 1970.

Dès les années 1960, il s’est imposé comme une figure incontournable de la musique kabyle, dénonçant dans ses chansons les maux de la société.

Ses titres phares, tels que « Lɣaflin », « Ɛyiɣ di dunit » et « Zwaǧ yuɣal d tjara », continuent d’être fredonnés par les générations d’Algériens.

En plus de son talent musical, Hassen Abbassi était également un médecin anesthésiste dévoué. Il a exercé pendant de nombreuses années au CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou.

Lors de ses obsèques, qui ont eu lieu le jour même au cimetière de M’douha (ville de Tizi-Ouzou), une foule immense était présente pour lui rendre un dernier hommage.

De nombreuses personnalités du monde de la culture et des arts étaient également présentes pour saluer la mémoire de ce grand artiste.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

La fête du bijou d’Ath Yenni rend hommage au fabricant de galons de l’ALN

La 18e édition de la Fête du bijou d'Ath...

Festival de la poterie de Maâtkas : un art et un métier ancestral à préserver

La 11e édition du festival culturel local de la...

Le 6e Festival national du costume traditionnel algérien en juillet à Alger

La 6e édition du Festival culturel national du costume...