Festival international de danse contemporaine du 11 au 15 juillet à Alger

Date:

La 12e édition du Festival international de danse contemporaine sera organisée, du 11 au 15 juillet à Alger, sous le slogan « Amour et paix », en l’honneur de la culture algérienne, riche et diversifiée, et en consécration de la solidarité de l’Algérie avec le peuple palestinien dans sa lutte contre l’agression sioniste, ont indiqué lundi les organisateurs de cette manifestation.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih, la commissaire du festival, Fatima Zohra Namous-Senouci a affirmé que la 12e édition « mettra en lumière l’Algérie et ses potentialités artistiques prometteuses en matière de danse contemporaine, étant un art véhiculant un message humaniste noble, à savoir l’amour et la paix prônés par le monde entier, particulièrement en cette conjoncture, où nous réitérons notre solidarité et notre soutien au peuple palestinien dans sa lutte contre l’entité sioniste ».

Cette édition verra, ajoute Mme Namous, la participation de 10 troupes algériennes et de 6 troupes étrangères du Mali, Tunisie, Syrie, France, Italie et de la République Tchèque, qui présenteront chaque soirée à l’Opéra d’Alger, des danses professionnelles, ajoutant qu’une session de formation dédiée aux jeunes danseurs sera organisée, à partir du 7 juillet, et sera encadrée par des chorégraphes de France, du Mali et de Syrie.

Selon Mme Namous, le Festival de danse contemporaine  » se focalise, depuis des années, sur la formation des artistes algériens en matière de danse contemporaine, et ce à travers l’organisation de sessions et de rencontres avec des professionnels de différents pays participants, en vue d’échanger les expertises et de les orienter vers le travail professionnel académique ».

La soirée d’ouverture verra l’exécution d’une Chorégraphie dédiée au peuple Palestinien, intitulée « Espoir ».

« Il s’agit d’une œuvre artistique traduisant la paix et la défense des constantes de l’identité nationale et de l’unité du pays », a déclaré la commissaire du Festival, soutenant que cette œuvre était le fruit d’une longue formation dispensée à certains jeunes créateurs dans le domaine du ballet.

S’agissant de la participation algérienne, le public assistera à des spectacles de la troupe « KBS » de Ain Defla, de la compagnie « Cie nomade » d’Annaba et de la Coopérative culturelle et artistique « Nouara », d’Alger, outre la troupe Raks de la maison de la Culture Mouloud-Mammeri (Tizi Ouzou), l’association Tiwizi d’arts populaires de la wilaya de Bouira, et la compagnie « Samar-Bendaoud » d’Alger.

Cette édition rendra hommage à deux personnalités artistiques pour leurs contributions au mouvement artistique algérien, en l’occurrence Lakhdar Bentorki et Rmili Smida, deux anciens cadres du ministère de la Culture et des Arts.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

La fête du bijou d’Ath Yenni rend hommage au fabricant de galons de l’ALN

La 18e édition de la Fête du bijou d'Ath...

Festival de la poterie de Maâtkas : un art et un métier ancestral à préserver

La 11e édition du festival culturel local de la...

Le 6e Festival national du costume traditionnel algérien en juillet à Alger

La 6e édition du Festival culturel national du costume...