Le groupe espagnol Villar Mir cède à Asmidal la totalité de ses parts dans Fertial

Date:

Le Groupe espagnol Villar Mir a cédé à Asmidal (filiale du groupe Sonatrach) la totalité de ses parts dans l’entreprise Fertial, mettant ainsi un terme au différend les opposant en arbitrage international, a annoncé jeudi la compagnie nationale des hydrocarbures.

« Le groupe industriel Asmidal et le Grupo espagnol Villar Mir (GVM) sont arrivés à un règlement à l’amiable de leur désaccord né en 2018 suite de la volonté de GVM de céder ses actions dans Fertial, ayant conduit à une procédure arbitrale opposant les deux parties depuis mars 2021 et dont la sentence a été rendue en juin 2023 », a précisé Sonatrach dans un communiqué.

« Le dialogue rétabli entre le Groupe Asmidal et GVM a abouti à la signature d’un protocole d’accord transactionnel engageant, ce qui a mené à la formalisation en date du 12 juin en cours de la cession de la totalité des actions que détient GVM dans Fertial au Groupe Asmidal », a fait savoir la même source.

En mettant un terme au différend les opposant en arbitrage international, le groupe Asmidal détient désormais le contrôle total sur la société Fertial, a souligné également le groupe Sonatrach, en rappelant que Fertial était détenue jusqu’alors par GVM à hauteur de 49% et à 51% par le Groupe Asmidal.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

La Banque mondiale relève l’ambitieuse voie de développement empruntée par l’Algérie

La Banque mondiale (BM) a mis en avant les...

Algérie-Tunisie-Libye : accord pour la création d’un conseil de partenariat entre organisations patronales

Le Conseil du renouveau économique algérien (CREA), l'Union tunisienne...

Projet SoutH2 Corridor : signature en septembre d’un protocole d’entente pour la réalisation d’études de faisabilité

Le groupe Sonatrach a annoncé, lundi dans un communiqué,...

Aoun : « Une quinzaine d’usines ont été récupérées par l’Etat »

Le ministre de l'Industrie et de la Production pharmaceutique,...