L’entité sioniste persiste dans sa politique de profanation et de judaïsation de la Mosquée Al-Aqsa

Date:

L’entité sioniste persiste dans sa politique de profanation et de judaïsation de la Mosquée Al-Aqsa, en intensifiant les incursions des colons dans les esplanades de cet édifice religieux, pour y effectuer des marches provocatrices et accomplir des rituels talmudiques, face au silence de la communauté internationale et l’absence de toute réaction à ces violations.

L’occupation sioniste poursuit la mise en œuvre de ses plans visant à judaïser la Mosquée Al-Aqsa et à changer son statut religieux, en imposant plusieurs conditions aux fidèles pour les empêcher d’y entrer dont l’interdiction aux jeunes Palestiniens d’accéder à la Mosquée, en multipliant les barrages de sécurité autour du site et en soumettant les fidèles à des fouilles minutieuses.

L’occupant s’empresse de prendre le contrôle des zones adjacentes à la Mosquée Al-Aqsa et à la vieille ville pour les isoler au profit des colons, dans la tentative de changer le statut de la Mosquée en vue de construire le prétendu temple sioniste à sa place.

Dans ce cadre, le chercheur et spécialiste des affaires d’El-Qods, Fakhri Abou Diab, a expliqué dans une interview à l’APS que « les incursions des colons dans la mosquée Al-Aqsa ont considérablement augmenté, au moment où les Palestiniens sont confrontés à l’agression sioniste contre la bande de Ghaza, en l’absence de réactions pour faire face à ces agressions qui ciblent les fondements suprêmes de la religion et de l’identité de la Nation musulmane ».

« La profanation de la Mosquée Al-Aqsa et les incursions des colons visant à la judaïser, à la diviser et à en changer le statut se font toujours sous la protection et avec le soutien de l’entité sioniste et de ses forces militaires, s’inscrivant dans l’idéologie, les plans et les complots de l’occupation », a-t-il estimé.

Il a indiqué, en outre, que l’occupation tente « d’imposer ses arguments pour la judaïsation de la Mosquée Al-Aqsa notamment à travers son plan pour la construction du prétendu temple, en procédant à des fouilles pour réaliser des tunnels sous la mosquée, des lieux qui serviraient aux ablutions des purificateurs », relevant que l’occupant sioniste exerce, de plus en plus, de pressions sur les Palestiniens et les Maqdisis pour les chasser de la Mosquée Al-Aqsa et encourager la venue d’intrus et de colons ».

Le chercheur a mis à nu les tentatives de l’entité sioniste de « défigurer le paysage de la ville d’El Qods, de la dépouiller de son identité arabo-musulmane et de resserrer l’étau sur la Mosquée Al Aqsa, en l’entourant de structures sionistes afin de cacher ce monument religieux au cachet architectural islamique authentique ».

Les forces d’occupation s’emploient à « réduire l’entrée des Palestiniens dans la vieille ville et la Mosquée Al Aqsa, pour accomplir la prière, en procédant à la fermeture des portes et à la mise en place de points de contrôle sécuritaire afin d’empêcher les jeunes d’y accéder », a-t-il relevé.

Les habitants d’El Qods et les Palestiniens en général sont appelés à « contrecarrer les plans sionistes pour la judaïsation de la Mosquée Al Aqsa, en étant présents en permanence dans les esplanades de la Mosquée », ajoute l’universitaire, soulignant le rôle important que doivent jouer « les institutions officielles palestiniennes et l’ensemble des pays arabes et musulmans pour faire échouer les tentatives de judaïsation de la Mosquée Al Aqsa ».

Plusieurs établissements relevant du Département palestinien des Wakfs ainsi que des personnalités palestiniennes, arabes et musulmanes œuvrent à « documenter les agressions commises par les colons sionistes dans la Mosquée Al-Aqsa pour les signaler aux organisations internationales », a-t-il affirmé.

Toutefois, l’occupant sioniste qui continue à faire fi du droit international, ne comprend pas le langage de la documentation, ni celui de l’indignation », a rappelé le chercheur, ajoutant que « seule la résistance pourra mettre un terme à sa politique hostile et faire avorter ses plans de judaïsation ».

M. Abou Diab a exhorté les pays arabo-musulmans à « soutenir la Mosquée d’Al Aqsa, étant une partie intégrante de leur religion et identité », rappelant « la nécessité de permettre aux habitants d’El Qods de protéger cet édifice religieux, de mettre en place des stratégies et des plans clairs et efficaces dans l’objectif de faire face aux violations de l’ennemi sioniste et ne pas se contenter des condamnations inutiles ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Agressions sionistes contre Ghaza : 37.337 martyrs

L'agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza a...

Guterres exprime sa solidarité avec les musulmans qui ne pourront pas célébrer l’Aïd El Adha avec leurs proches

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a...

Plus de 9.300 Palestiniens détenus dans les prisons de l’occupant sioniste

L'occupant sioniste continue de détenir plus de 9.300 Palestiniens...

Amar Bendjama : Le principe de tolérance, mis à rude épreuve par les colonisateurs

Le représentant permanent de l’Algérie à l’ONU, l’Ambassadeur Amar...