Services consulaires : plusieurs mesures au profit de la communauté nationale à l’étranger

Date:

En application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a pris des dispositions et des mesures pour permettre aux membres de la communauté nationale à l’étranger de bénéficier, au mieux, des services consulaires, a indiqué mercredi un communiqué du ministère.

« En application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le ministère des Affaires étrangères a mis en place, au niveau de la Direction générale des Affaires consulaires et de la Communauté nationale à l’étranger, une série de mesures et de dispositions en vue d’améliorer les services consulaires et de permettre aux membres de la communauté nationale à l’étranger de bénéficier, au mieux, de ces services », lit-on dans le communiqué, rapporté par l’APS.

« En concrétisation de cette démarche, la Direction générale des Affaires consulaires et de la Communauté nationale à l’étranger, a donné, conformément aux directives de M. le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, des instructions et des orientations pratiques qui auront un impact positif sur la qualité des services », a ajouté la même source.

« Dans ce cadre, une importance majeure a été accordée, au niveau de nos représentations diplomatiques et consulaires, aux services chargés de la délivrance des passeports, en renforçant leurs effectifs afin qu’ils puissent s’acquitter de leurs missions dans les meilleures conditions », précise le document.

Entre autres mesures, figurent également « l’amélioration des services d’accueil, la prolongation des heures et des journées de travail du lundi au samedi, l’introduction d’un service d’accueil sur rendez-vous, outre le déplacement d’équipes biométriques dans les zones à forte concentration de la communauté et éloignée des sièges des ambassades et des consulats », ajoute le communiqué.

Dans ce cadre, « il a été décidé de permettre aux enfants de la communauté nationale à l’étranger, exceptionnellement pendant la période estivale qui connait une forte affluence des membres de la communauté aux ambassades et consulats pour obtenir les documents de voyage, d’entrer au territoire national avec une pièce d’identité biométrique et un passeport, autrement dit sans visa », souligne le document.

« Cette autorisation est applicable durant la période allant du 1er mai jusqu’à fin octobre 2024 », précise le communiqué, ajoutant que « le ministère tend à introduire des facilités et à améliorer la procédure de renouvellement des documents de voyage sans déplacement aux sièges des missions diplomatiques et consulaires ».

« Ces mesures seront appliquées également au niveau national en vue d’alléger les procédures au niveau des services d’état civile relevant du ministère des Affaires étrangères en attendant l’annonce prochaine du nouveau système, concernant la structuration et le fonctionnement du service d’état civile ou les mécanismes de travail pour faciliter les prestations et fournir un service de qualité ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Médicaments : installation de la nouvelle composition du Comité des experts cliniciens

Le ministre de l'Industrie et de la Production pharmaceutique,...

S’appuyer sur les jeunes compétences pour une Algérie scientifiquement et économiquement prospère

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a...

« La Voie d’Algérie » nouveau quotidien national d’information

Le paysage médiatique national s'est enrichi d'un nouveau quotidien...