Tipaza commémore le 68e anniversaire de la mort en martyr du héro Souidani Boudjemaâ

Date:

La famille révolutionnaire de la wilaya de Tipaza a commémoré, mercredi à Koléa, le 68e anniversaire de la mort en martyr du héro Souidani Boudjemaâ.

La commémoration de cet anniversaire s’est déroulée devant la stèle commémorative du chahid Souidani Boudjemaâ, à l’Oued Mazafran à Koléa, en présence du wali de Tipaza, Aboubakr Seddik Boucetta, accompagné des autorités militaires et sécuritaires de la wilaya.

L’assistance s’est inclinée au niveau de la stèle commémorative, à la mémoire du héro Souidani Boudjemaâ, tout en lui rendant hommage pour ses hauts-faits et ses sacrifices pour l’indépendance du pays.

Après une cérémonie solennelle organisée par des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), la pose d’une gerbe de fleurs et la lecture de la Fatiha devant la stèle commémorative de sa mort en martyr le 16 avril 1956, les participants ont salué les qualités de l’homme qui est l’un des artisans de l’épopée de l’Algérie révoltée qui refusait d’abdiquer face à la brutalité du colonialisme, a indiqué le Secrétaire de wilaya de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Bouali Abdelkader.

Natif de la ville de Guelma la combattante et imprégné de l’esprit et des valeurs nationalistes depuis sa tendre enfance, le héro Souidani Boudjemaâ est considéré parmi les meilleurs enfants de la patrie. Il intégra le parcours de la lutte politique, à commencer par les Scouts musulmans algériens (SMA) dans sa ville natale, jusqu’à son adhésion dans les rangs du Parti du peuple algérien (PPA) en 1942.

Le secrétaire de wilaya de l’ONM a estimé que l’intelligence et le génie de ce héro lui ont permis de préparer la Révolution, en compagnie des héros de l’Algérie, lorsqu’il a rejoint le Groupe des 22 à l’origine du déclenchement de la Révolution.

Auparavant, le chahid Souidani Boudjemaâ dit « Si Djilali » qui été profondément affecté par les massacres du 8 mai 1945, a rejoint l’Organisation spéciale (OS) et a participé à la fameuse opération de « l’attaque contre la Poste d’Oran ».

De plus, il participa à l’élaboration et à la planification de nombre d’opérations à Guelma, puis se rendit à Alger pour entraîner les combattants à l’usage des armes entre 1948 et 1950.

Le Chahid Souidani Boudjemaâ fut également, l’un des membres du Comité révolutionnaire d’unité et d’action (CRUA), fondé début 1954 pour préparer le déclenchement de la Révolution armée.

Il fut, à ce titre, nommé commandant de la région de la Mitidja, où il mena la résistance contre l’ennemi français jusqu’à sa mort au champ d’honneur, dans un barrage des forces coloniales à Oued Mazafran.

A cette occasion, le wali de Tipaza a honoré le moudjahid Mohamed Amraoui qui était l’un des compagnons d’armes du martyr héro Souidani Boudjemaâ et loué les qualités de l’homme, tout en se remémorant son expertise dans le commandement et la planification, ainsi que sa forte personnalité.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Chlef : une personne mortellement percutée par un train

Un cinquantenaire a été mortellement percuté, mardi soir, par...

Tizi-Ouzou : Ré-inhumation des restes mortuaires de 81 Chouhada au village Ath Argane

Les restes mortuaires de 81 Chouhada ont été ré-inhumés,...

Batna : 15 blessés lors d’une collision entre une voiture et un bus

Une violente collision entre une voiture et un bus...