Importation des navires de pêche de moins de 5 ans : les modalités fixées

Date:

Le gouvernement vient de publier dans le Journal officiel n°26, le décret exécutif autorisant l’importation de navires de grande pêche d’occasion. Il sagit du décret n° 24-134 daté du 9 avril 2024 fixant les modalités de dédouanement pour la mise à la consommation, à l’état usagé, des navires de grande pêche de moins de cinq (5) ans. Cette décision découle des dispositions de l’article 34 de l’ordonnance n° 22-01 du 3 août 2022, modifiée et complétée, portant loi de finances complémentaire pour 2022.

Ce décret signé par le Premier ministre Nadir Larbaoui, stipule dans son article 2 les navires de grande pêche à importer doivent être en acier, avoir moins de cinq ans et mesurer au moins quarante mètres de long. De plus, ils doivent avoir subi une inspection technique satisfaisante, effectuée par un organisme reconnu, justifiant que le navire est en bon état de navigabilité et conforme aux normes de sécurité et de sauvegarde de la vie humaine et des biens en mer et de la prévention de la pollution par les navires, conformément aux normes et règles nationales et internationales en vigueur, sanctionnée par un rapport d’inspection technique attestant le bon état de navigabilité.

La demande d’acquisition par voie d’importation, dans le cadre du présent décret, est déposée auprès de la direction de wilaya de la pêche et de l’aquaculture territorialement compétente, selon l’article 3 qui détaille le dossier à fournir.

La demande doit être accompagnée d’un dossier comprenant : une demande d’acquisition par voie d’importation pour la mise à la consommation, à l’état usagé, d’un navire de grande pêche de moins de cinq (5) ans, accompagnée d’une fiche technique renseignée par le postulant, selon le modèle fixé par l’autorité chargée de la pêche. Le dossier doit aussi comprendre un document justifiant les capacités financières du postulant ; les plans de construction et les documents techniques du navire ; un certificat d’enregistrement délivré par l’autorité de l’état du pavillon du navire ; les certificats de navigation et de sécurité en cours de validité ;

Il doit également comprendre le rapport de visite de la mise en service du navire ; un document justifiant le bon état des équipements et installations de pêche ; — le dernier rapport de visite de sécurité ; une promesse de réservation de poste à quai, délivrée par l’administration portuaire habilitée, correspondant aux caractéristiques techniques du navire ; le rapport d’inspection technique cité à l’article 2 ci-dessus. La commission citée à l’article 4 ci-dessous, peut demander tout autre document qu’elle jugera nécessaire.

« Il est créé au niveau de la direction de wilaya de la pêche et de l’aquaculture une commission chargée de l’examen des dossiers d’acquisition par voie d’importation de navires de grande pêche de moins de cinq (5) ans », dispose l’article 4, qui précise que la commission, présidée par le directeur de wilaya de la pêche et de l’aquaculture, est composée des membres suivants : le représentant de l’autorité portuaire ; le représentant de la direction de wilaya de l’industrie ; le chef de la station maritime ou de la station maritime principale ; le directeur de la chambre de wilaya de la pêche et de l’aquaculture. La commission élabore son règlement intérieur lors de sa première réunion.

Selon l’article 5 : « Lorsque la demande d’acquisition par voie d’importation est acceptée par la commission, l’autorité administrative maritime locale compétente délivre l’autorisation préalable d’acquisition par voie d’importation, sur la base du dossier d’acquisition comportant les documents prévus par la législation et la réglementation en vigueur, transmis par le directeur de wilaya de la pêche et de l’aquaculture. » « La durée de validité de l’autorisation préalable est de six (6) mois, renouvelable une fois sur demande motivée introduite par le postulant auprès du directeur de wilaya de la pêche et de l’aquaculture », stipule l’article 6.

L’article 7 dispose : « Outre les formalités prévues par la législation et la réglementation en vigueur, le dédouanement pour la mise à la consommation, à l’état usagé, des navires de grande pêche de moins de cinq (5) ans, est subordonné : à l’autorisation préalable délivrée par l’administration maritime locale compétente ; au rapport d’inspection de sécurité établi par la commission locale d’inspection des navires attestant que le navire est en bon état de navigation. »

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Zahana souligne la nécessité de relever la qualité des prestations au port d’Alger

Le ministre des Transports, Mohamed El Habib Zahana a...

Didouche : « plus de 800 projets touristiques en cours de réalisation »

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Mokhtar Didouche,...

Badani : lancement jeudi de la campagne de pêche au thon rouge

Le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques...