Un riche programme prévu à l’IATF d’Alger en 2025

Date:

La 4e édition de la Foire commerciale intra-africaine (IATF), prévue à Alger en septembre 2025, constituera un espace important pour renforcer la coopération et favoriser l’investissement et le commerce intra-africain, grâce à un programme riche et à des événements variés.

Outre une exposition commerciale qui verra une participation massive d’entreprises de production et de services, l’IATF prévoit aussi l’organisation d’un forum sur l’investissement et le commerce qui focalisera sur les potentialités dont regorge le continent africain afin de promouvoir son intégration économique, au vu des immenses ressources dont disposent les pays africains.

Cette manifestation économique d’envergure qui se tiendra au Palais des expositions (Pins maritimes) d’Alger du 4 au 10 septembre 2025, verra l’organisation de différents événements, notamment une foire des industries créatives et culturelles, ainsi que des rencontres d’affaires bilatérales regroupant des hommes d’affaires et des investisseurs de tout le continent, selon une présentation faite à l’occasion de la cérémonie de signature, par le Gouvernement algérien et la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), de la convention portant organisation de l’IATF, présidée par le Premier ministre, M. Nadir Larbaoui.

Parmi les événements les plus attendus, dans le cadre de cet évènement économique continental, figure l’organisation du Salon africain de l’automobile (AAS) parallèlement à un forum sur l’industrie automobile dans le continent, en sus d’une foire commerciale numérique qui se tiendra sur des plateformes virtuelles.

Le programme de l’IATF prévoit, également, l’organisation d’une Journée dédiée à la diaspora africaine pour examiner les perspectives de renforcement de la contribution des compétences africaines à la promotion du développement dans tous ses aspects sur le continent et pour renforcer la communication entre cette diaspora et leur mère-patrie.

Selon les organisateurs, l’édition d’Alger sera la plus importante en termes de participation, d’impact et d’accords de partenariat commercial et d’investissement devant être concrétisés, comparé aux précédentes éditions.

La précédente édition de la foire, organisé l’année écoulée en Egypte a connu la signature d’accords d’une valeur globale dépassant 43 milliards USD, selon Afreximbank, avec la participation de 1.600 exposants représentant 75 pays et la présence de près de 25.000 visiteurs.

L’Algérie a participé à la manifestation depuis sa 1ere édition en 2018, d’autant qu' » elle a enregistré, lors des trois éditions, une présence durable et distinguée en termes de nombre et de qualité des entreprises exposantes, voire même en termes de la superficie d’exposition, ce qui l’a habilitée à décrocher successivement lors des deux éditions de Durban et du Caire, le meilleur stand et meilleur stand innovateur », selon le Directeur général de la Société algérienne des foires et expositions « SAFEX », Karim Boukadoum.

Le responsable a mis en avant, lors de la cérémonie de signature, l’accord portant organisation par l’Algérie de l’IATF, ajoutant que le Palais des expositions avec ses stands et ses différentes structures et avec la dynamique qu’il connait à travers l’accueil et l’organisation de près de 50 manifestations nationales et internationales qui drainent plus de 3,5 millions de visiteurs, en sus du projet d’extension et de renouvellement en cours de ses structures, « se veut le meilleur lieu à même d’abriter un évènement de cette envergure et de cette importance ».

Le dossier de l’Algérie pour l’organisation de cette manifestation économique continentale a été retenu en novembre 2023, après l’évaluation positive faite par la Commission de l’Union africaine (UA) concernant les infrastructures de base dont dispose l’Algérie pour abriter l’évènement, et ce, lors de la visite d’une délégation de la Commission en Algérie en juin 2023.

Organisée par Afreximbank, en partenariat avec la Commission de l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf, cette Foire commerciale intra-africaine biennale vise à augmenter le volume des échanges intra-africains et à présenter les opportunités et les atouts majeurs qu’offre le continent africain en matière d’investissement.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Les agriculteurs et les professionnels appelés à se mobiliser pour assurer le succès du RGA

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Youcef...

RGA : une opération d’envergure nationale sur la voie de la sécurité alimentaire

Bien plus qu'une simple collecte de données, le Recensement...

Le projet « Phoenix Biotech » de transformation de la datte important pour l’économie du pays

Le projet "Phoenix Biotech" de transformation de la datte...

La Banque nationale de l’Habitat officiellement opérationnelle

La Banque nationale de l'habitat (BNH) a annoncé, samedi...