Ghaza : le bilan de l’agression sioniste s’élève à 33.482 martyrs

Date:

Le bilan de l’agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza s’est alourdi à 33.482 martyrs et 76.049 blessés depuis le 7 octobre dernier, ont indiqué mercredi les autorités palestiniennes de la Santé.

Selon la même source, 122 martyrs et 56 blessés sont arrivés dans les hôpitaux durant les dernières 24 heures à la suite de l’agression sioniste contre la bande de Ghaza.

Les autorités palestiniennes de la Santé ont également indiqué qu’un certain nombre de victimes palestiniennes se trouvent encore sous les décombres et sur les routes, et que les forces de l’occupation empêchent les ambulances et les équipes de la Protection civile de leur porter secours.

Depuis le 7 octobre 2023, l’armée sioniste mène une agression sauvage contre l’enclave palestinienne qui a entraîné des destructions massives d’infrastructures en plus d’une catastrophe humanitaire sans précédent.

Les frappes aériennes sionistes se poursuivent au 1er jour de l’Aïd Al-Fitr

Les habitants de Ghaza célèbrent l’Aïd al-Fitr au milieu des décombres et confrontés à la famine, du fait de l’agression des forces de l’occupant sioniste qui se poursuit pour le 187ème jour consécutif.

Mercredi, premier jour de l’Aïd al-Fitr, l’armée sioniste a lancé des dizaines de frappes aériennes sur diverses parties de la bande de Ghaza, contre laquelle elle mène une guerre depuis plus de 6 mois.

Le bureau des médias à Ghaza a déclaré que « la bande accueille la fête de l’Aid al-Fitr avec plus de tristesse, de chagrin et de douleur, à la lumière des crimes continus perpétrés par l’armée d’occupation et de la poursuite de la guerre de génocide et du nettoyage ethnique ».

Et de poursuivre: « Ghaza accueille l’Aïd avec une augmentation du nombre de martyrs et de blessés et les forces de l’occupation continuent de bombarder des maisons et des institutions civiles, leur dernière attaque étant un massacre horrible mardi (au Camp Nuseirat – central), qui a coûté la vie à 14 martyrs ».

La même source a ajouté que « l’occupation mène ses actes criminelles et militaires depuis le matin de l’Aïd, avec ses avions de guerre survolant la bande de Ghaza et ses chars tirant des missiles en continu, au mépris évident des sentiments des musulmans et des Palestiniens ».

Le bureau des médias du gouvernement a estimé que « l’occupation a pu « tuer » la joie de l’Aïd al-Fitr et priver les enfants, les femmes et la population de la bande de Ghaza de la célébration de la fête marquant la fin du Ramadhan ».

Il a appelé à « faire pression sur l’occupation criminelle pour qu’elle mette fin à son agression continue contre tout ce qui est palestinien et pour qu’elle mette fin à la guerre de nettoyage ethnique en cours ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

L’Algérie appelle le Conseil de sécurité à contraindre l’entité sioniste à respecter le droit international

L'Algérie, par la voie de son représentant permanent à...

Le Brésil rappelle son ambassadeur auprès de l’entité sioniste

Le président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva...

Ghaza : le bilan de l’agression sioniste s’élève à 36.171 martyrs

Le bilan de l'agression génocidaire sioniste contre la bande...

« The Guardian » révèle au grand jour la guerre secrète de l’entité sioniste contre la CPI

Une enquête accablante publiée par le quotidien britannique "The...