Ghaza : le bilan de l’agression sioniste s’élève à 32.845 martyrs

Date:

Le bilan de l’agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza s’est alourdi à 32.845 martyrs et 75.392 blessés depuis le 7 octobre dernier, ont indiqué lundi les autorités palestiniennes de la Santé.

Selon la même source, l’armée d’occupation sioniste a commis 6 massacres au cours des dernières 24 heures dans la bande de Ghaza, faisant 63 martyrs et 94 blessés.

La même source a également indiqué qu’un certain nombre de victimes palestiniennes se trouvent encore sous les décombres et sur les routes, et que les forces de l’occupation empêchent les ambulances et les équipes de la Protection civile de leur porter secours.

Depuis le 7 octobre 2023, l’armée sioniste mène une agression sauvage contre l’enclave palestinienne qui a entraîné des destructions massives d’infrastructures en plus d’une catastrophe humanitaire sans précédent.

Au moins 100 écoles de l’UNRWA touchées

Au moins 100 écoles de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) ont été touchées directement ou indirectement par les bombardements de l’armée sioniste dans le cadre de son agression génocidaire qui se poursuit depuis le 7 octobre 2023 à Ghaza, a indiqué dimanche l’agence onusienne.

Dans un message publié sur la plateforme « X », l’UNRWA a affirmé qu' »au moins 100 écoles lui appartenant ont été touchées directement ou indirectement. Certaines ont été gravement endommagées et beaucoup ont été utilisées comme abris pour les familles déplacées ».

Dans son message, l’agence onusienne a souligné qu' »aucun endroit n’est sûr dans la bande de Ghaza. C’est une guerre contre les enfants, sur leur enfance et leur avenir ».

137 journalistes morts en martyrs

Le bureau des médias à Ghaza a annoncé dimanche qu’un journaliste palestinien est mort en martyr dans un bombardement sioniste portant le nombre de journalistes tués à 137 depuis le début de l’agression génocidaire dans la bande de Ghaza, le 7 octobre 2023.

Par le biais d’un communiqué, le bureau a affirmé que « le nombre de journalistes martyrs s’est élevé à 137, depuis le début de la guerre génocidaire dans la bande de Ghaza, après la mort d’Abdel Wahab Awni Abou Aoun ».

Sans préciser la date de sa mort, il a expliqué qu’Abou Aoun était « un photo-journaliste (…) et a été tué lorsque l’occupation a bombardé sa maison dans le camp de Maghazi, au centre de la bande de Ghaza ».

Plus tôt dimanche, la même source, a déclaré que l’entité sioniste avait commis « un nouveau massacre en bombardant les tentes abritant des journalistes et des personnes déplacées à l’hôpital Martyrs d’Al-Aqsa ».

Le 24 mars, le bureau a annoncé l’assassinat de trois journalistes palestiniens, portant le nombre des journalistes martyrs alors à 136.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Hôpitaux de Ghaza : l’ONU réclame une enquête internationale sur des fosses communes

L'ONU a réclamé mardi une enquête internationale sur les...

Ghaza : plusieurs martyrs et des dizaines de blessés au 200e jour de l’agression sioniste

Plusieurs Palestiniens sont tombés en martyrs et des dizaines...

Ghaza : le nombre des corps de martyrs découverts dans une fosse commune à l’Hôpital Nasser passe à 283

Le nombre des corps de martyrs découverts dans une...

Maroc : Huit syndicats se mobilisent pour une grève dans les hôpitaux à partir du 24 avril prochain

Huit syndicats se sont engagés à faire front commun...