Chanegriha supervise un exercice tactique avec munitions réelles en 6e Région militaire

Date:

Le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a supervisé, mardi au deuxième jour de sa visite à la 6e Région militaire à Tamanrasset, un exercice tactique avec munitions réelles intitulé « Tempête du Hoggar 2024 », indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

« Au deuxième et dernier jour de sa visite en 6e Région militaire à Tamanrasset, Monsieur le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’ANP, a supervisé, ce mardi 27 février 2024, un exercice tactique avec munitions réelles intitulé ‘Tempête du Hoggar 2024’, exécuté par des unités du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar, appuyées par des unités relevant des différentes armes », précise la même source.

Le Général d’Armée avait, auparavant, suivi deux exposés présentés respectivement par le Commandant de la 6e Région militaire et le Commandant du secteur opérationnel Bordj Badji Mokhtar, portant sur l’idée générale de l’exercice, les étapes de son déroulement et les objectifs escomptés, ajoute le communiqué.

Par la suite, le Général d’Armée a suivi, au niveau du Champ de tir et de manœuvres dudit secteur, et en compagnie du Général-major Mohamed Adjroud, Commandant de la 6e Région militaire, le déroulement des actions de combat menées par les unités engagées. « Des actions caractérisées par un grand professionnalisme durant toutes les phases de l’exercice et un haut niveau tactique et opérationnel reflétant l’aptitude au combat des personnels et des commandants d’unités sur tous les plans, particulièrement en termes d’exploitation exemplaire du terrain et de parfaite coordination entre les différentes unités participantes », relève le MDN.

Ce sont « des exploits qui dénotent également de la compétence des cadres en matière de montage et de conduite des différentes opérations de combat, ainsi que du savoir-faire et de l’aptitude des personnels à maitriser les différents systèmes d’armes et équipements mis à disposition, contribuant ainsi aux résultats très satisfaisants enregistrés, dont témoignent la précision des tirs des différentes armes et le strict respect des plans et du timing prédéfinis », note la même source.

« Cet exercice a également compris une opération de débarquement aérien au moyen d’hélicoptères d’un détachement des Forces spéciales sous la protection d’hélicoptères de combat et une opération de parachutage dans la profondeur des défenses ennemies, dont l’objectif était de détruire les forces d’un ennemi non-conventionnel. Une opération de ravitaillement aérien en carburant des avions de combat a également été exécutée lors de cet exercice ».

« Ces actions de combat, menées par les unités engagées, sont le témoin d’un haut professionnalisme et d’un niveau avancé d’instruction et de préparation au combat des diverses unités de l’ANP », ajoute le MDN.

Au terme de l’exercice, le Général d’Armée a rencontré les personnels des unités ayant pris part à cet exercice tactique, « couronné de succès dans tous ses aspects, notamment en termes de planification et de préparation et exécution, reflétant à juste titre le haut degré d’état-prêt au combat des cadres et des personnels, ainsi que des compétences et du savoir-faire acquis par les commandants d’unités et les états-majors ».

Le Général d’Armée a également tenu à « féliciter les cadres et les personnels des unités engagées dans cet exercice pour les efforts consentis lors des étapes de sa préparation et son exécution, réitérant sa forte détermination à déployer tous les efforts nécessaires à même de garantir une consolidation permanente et un développement soutenu de l’ensemble des composantes de l’ANP ».

A l’issue, le Général d’Armée a procédé à l’inspection des unités du secteur opérationnel Bordj Badji Mokhtar et des autres formations qui ont pris part à cet exercice, conclut le communiqué.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related