CREA-MEDEF : Séance de travail opérationnelle ce lundi à Paris

Date:

Le Conseil du renouveau économique Algérien (CREA) et le Mouvement des entreprises françaises (MEDEF) se réunissent lundi à Paris pour une séance de travail opérationnelle, a indiqué dimanche l’organisation patronale dans un communiqué.

« Cette première rencontre de l’année permettra également une prise de contact entre Kamel Moula, président du CREA et le président fraichement élu du MEDEF, Patrick Martin aux fins de s’accorder sur les conditions de mise en œuvre du Mémorandum d’entente », a précisé le CREA dans le texte, soulignant que « la première résolution sera d’acter officiellement la mise en place du Conseil d’Affaires Algéro-Français CAAF entre les deux parties et de définir les modalités de travail en commun pour le rendre opérationnel », rapporte l’APS.

L’organisation patronale a indiqué qu' »en se basant sur les nouveaux textes du code des investissements, il s’agit d’encourager des partenariats de coproduction et de création de joint-ventures entre les membres des deux organisations patronales ».

Pour l’année en cours, soutient le CREA, « les deux parties vont s’entendre sur des secteurs prioritaires tels que l’agriculture, l’agroalimentaire, l’énergie et la digitalisation pour faire émerger des approches communes », relevant que « la réunion du 5 février 2024 va permettre l’élaboration d’une feuille de route thématique et l’identification des groupes de travail qui vont la mettre en œuvre ».

« Au cours de l’année 2024, les groupes de travail se réuniront alternativement à Paris et à Alger aux fins d’aboutir rapidement à la concrétisation des objectifs fixés », a ajouté la même source.

Parallèlement, « les deux parties organiseront des missions sectorielles de chefs d’entreprises dans les deux pays avec visites d’unités de production pour renforcer la connaissance des capacités industrielles et/ou agricoles des uns et des autres », a-t-on souligné, indiquant qu' »un comité stratégique composé des deux co-Présidents, Abdelouahed Kerrar pour la partie algérienne et Yannick Morillon pour la partie française, élargi à deux autres chefs d’entreprise aura la charge de superviser l’avancée des travaux selon l’agenda fixé ».

« Cette nouvelle approche opérationnelle permettra de faire du Conseil d’Affaires CAAF, un réel outil de renforcement des liens économiques entre les deux organisations », conclut le CREA.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Vers la création de 4 instituts de formation spécialisés dans le domaine des mines

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab,...

Arkab : Plus de 50 % des périmètres agricoles du pays raccordés au réseau électrique

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab,...

Ouled Djellal et Biskra : Arkab lance les projets de deux centrales solaires

La mise en œuvre du projet de construction de...

Inapi : Plusieurs opérateurs nationaux se plaignent de l’utilisation de leurs marques à l’étranger

Près d'une centaine d'affaires relatives à la contrefaçon et...