L’Algérie a tous les atouts nécessaires pour être le porte-voix de l’Afrique

Date:

L’Algérie a tous les atouts nécessaires pour être le porte-voix du continent africain et le meilleur défenseur de ses intérêts à l’échelle internationale, ont souligné, mercredi à Alger, des experts russes en relations internationales et questions sécuritaires.

Intervenant au cours d’une conférence organisée par l’Ecole supérieure nationale des sciences politiques sur le thème « La place de l’Afrique dans le nouvel ordre international », la vice-directrice de l’Institut de recherches internationales à l’Université Mgimo de Moscou, Irina Bolgova a indiqué que l’Algérie « est largement habilitée à être le porte-voix du continent africain ».

« La crédibilité dont jouit l’Algérie en Afrique, dans la région Mena (Afrique du Nord et Moyen-Orient), en Méditerranée, ainsi qu’à l’échelle internationale, la place de facto en tant que porte-voix incontestable du continent africain pour défendre ses causes », a souligné l’experte, notant que « la sollicitation permanente de l’Algérie par des pays africains à résoudre des conflits interétatiques confirme à plusieurs égards son poids ».

Mme Bolgova a relevé, dans le même sens, que la qualité de l’Algérie en tant que membre non-permanent au sein du Conseil de sécurité de l’ONU, pour un mandat de deux ans, allait « renforcer à coup sûr son leadership ».

De son côté, le directeur du Centre pour les études arabes et islamiques et directeur-adjoint scientifique à l’Institut des études orientales de l’Académie des sciences russe, Vasily Kuznetsov a souligné que le rôle de porte-voix de l’Afrique revient « de droit » à l’Algérie.

« L’Algérie a de tout temps cherché à porter la voix du continent africain et à défendre ses intérêts. Ceci se vérifie avant même son indépendance, ne manquant jamais de plaider pour la décolonisation de tous les pays africains », a-t-il souligné, relevant que la diplomatie algérienne a une réputation et est connue pour « bien défendre le continent africain ».

Abordant, par ailleurs, la place de l’Afrique sur l’échiquier international, les experts ont souligné que ce continent est passé par plusieurs étapes.

Après avoir lutté pour son indépendance et l’imposition de sa culture, l’Afrique est devenue, à présent, un élément central sur la carte géostratégique, ont-ils noté.

« Le rôle de l’Afrique à l’avenir sera de plus en plus déterminant. Outre ses richesses naturelles et minières qui la placent en tant que continent pivot, le nombre de sa population et son urbanisme la positionnent en tant que concurrent des autres continents », a-t-on ajouté.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Hausse du trafic de drogue au Sahel : l’ONUDC épingle le Maroc

Le trafic de drogue au Sahel connait une forte...

Boughali en visite officielle au Sultanat d’Oman

Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim...

Présidentielle : Création d’une nouvelle coalition politique, Belkacem Sahli candidat

Un groupe de partis politiques a annoncé, vendredi, la...

Algérie-Otan : Le Général d’Armée Saïd Chanegriha reçoit l’Amiral Rob Bauer

Le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-major de l'Armée...