Mahrez : « Nous n’avons pas été à la hauteur de notre responsabilité »

Date:

Le capitaine de la sélection nationale de football, Riyad Mahrez, a reconnu, jeudi à Alger, la responsabilité des joueurs dans l’élimination de l’équipe dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des Nation, CAN-2023 (reportée à 2024) en Côte d’Ivoire, tout en demandant des excuses auprès du peuple algérien.

« Nous n’avons pas été bons et nous n’avons pas été à la hauteur de notre responsabilité et moi le premier. Nous avons quitté le premier tour deux fois, ce qui était le troisième échec consécutif, donc c’était difficile. Nous nous excusons auprès de notre peuple. Il y avait beaucoup de pression négative autour de l’équipe nationale, et cela ne nous a pas aidés. », a déclaré Mahrez, à l’arrivée de l’équipe nationale, jeudi tard dans la nuit, à l’aéroport international « Houari Boumédiene » (Alger).

Et d’ajouter: « Nous sommes très tristes pour le peuple algérien, et pour nos familles aussi, car nous jouons pour eux. Nous espérons revenir sur le devant de la scène avec un nouvel entraîneur et de nouveaux joueurs. Je ne peux pas parler de mes objectifs maintenant, car ce n’est pas facile de sortir de cet échec. Je suis le joueur le plus expérimenté de l’équipe et j’aiderai les nouveaux arrivants à éviter la pression. ».

Pour le capitaine des Verts, la sélection algérienne de football a « une merveilleuse génération de joueurs avec qui nous avons remporté la Coupe d’Afrique et nous avons continué sur la voie de la victoire, mais l’échec a été lors de la phase finale de la CAN ».

Interrogé sur son avenir avec les Verts, Riyad Mahrez a déclaré qu’il était « trop tôt pour parler de mon avenir avec l’équipe nationale algérienne, et le plus important c’est de penser aux jeunes joueurs de notre sélection ».

L’équipe nationale a complètement raté sa participation à la CAN-2023, en se faisant éliminer sans gloire pour la deuxième fois de rang au premier tour de la compétition après la CAN-2021 (reportée à 2022) au Cameroun. En terre ivoirienne, les Verts ont fait match nul face à l’Angola (1-1) et au Burkina Faso (2-2), avant de s’incliner face à la Mauritanie (0-1), terminant ainsi à la quatrième et dernière place du groupe D.

Cette élimination a mis fin à la relation du sélectionneur national, Djamel Belmadi avec la fédération algérienne de football (FAF), et une séparation à l’amiable a été annoncée mercredi par le président de la FAF, Walid Sadi, dans un message publié sur son compte X (ex-Twitter).

« Je me suis entretenu avec le sélectionneur national, Djamel Belmadi, et nous sommes parvenus à un accord pour une séparation à l’amiable », a écrit le patron de la FAF.

Après le match contre la Mauritanie, Belmadi avait salué ses joueurs dans les vestiaires, leur annonçant que c’était son dernier match avec les Verts.

Belmadi (47 ans) avait atterri sur le banc du « Club Algérie » en août 2018, en remplacement de Rabah Madjer.

En cinq ans et demi à la tête des Verts, Belmadi a remporté la CAN-2019 en Egypte, avant d’essuyer deux échecs de suite en phase finale de la CAN, en plus d’une élimination en barrages du Mondial 2022.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Zamalek SC remporte la Coupe de la CAF

Le Zamalek SC a remporté la finale retour de...

Tour d’Algérie : l’Algérien Yacine Hamza s’adjuge la 8e étape

Le coureur algérien Yacine Hamza (Madar Pro Team) a...

Jeux olympiques 2024 : Mohamed Ali Gouaned qualifié sur le 800m

Le demi-fondiste algérien, Mohamed-Ali Gouaned, a validé son billet...

Meeting international de Maurice : l’Algérienne Zahra Tatar décroche la médaille d’or au lancer du marteau

L'Algérienne, Zahra Tatar, a décroché la médaille d'or au...