Belmadi : Le match face au Burkina Faso est « important mais pas capital »

Date:

Le sélectionneur de l’équipe algérienne de football Djamel Belmadi a déclaré vendredi que le match face au Burkina Faso, samedi au stade de la Paix à Bouaké (15h00, algérienne), était « important mais pas capital », à l’occasion de la 2e journée (Gr.D) de la CAN-2023 (reportée à 2024) en Côte d’Ivoire (13 janvier- 11 février).

« Ce sera un match difficile pour les deux équipes, mais pas capital pour nous du moment qu’il y aura un troisième match à venir », a affirmé Belmadi lors de la conférence de presse d’avant-match, qui s’est déroulée au stade de Bouaké, rapporte l’APS.

L’Algérie a raté la première marche en cette 34e édition, en se faisant accrocher lundi par l’Angola (1-1), alors que le Burkina Faso a attendu le temps additionnel pour l’emporter sur le fil face à la Mauritanie (1-0). « L’idéal aura été d’entamer ce tournoi pas une victoire, maintenant notre objectif est de gagner ce deuxième match face au Burkina Faso pour se relancer », a-t-il ajouté.

Interrogé sur les lacunes décelées face aux Angolais, Belmadi a de nouveau regretté l’absence du dernier geste. « Le côté gauche a été plus prolifique, on a eu des situations, il fallait être précis dans le dernier geste et aller chercher le deuxième but, notamment en première période. »

Et d’enchaîner: « Les statistiques sont importants dans le football, mais elles ne sont pas souvent représentatives. Face à l’Angola nous avons eu la possession de balle notamment en première période, mais sans pour autant parvenir à faire le break. On a eu ce temps faible qu’on n’a pas su gérer. Nous devons être plus précis dans le dernier geste, et c’est ça qui fait la différence. Nous devons faire preuve de concentration et de lucidité »

Belmadi n’a pas tari d’éloges sur son prochain adversaire, les  » Etalons. »  « On aura un bon adversaire en face, on connait bien cette bonne équipe, ses derniers résultats à la CAN le prouvent. Le Burkina Faso savait depuis quelque temps déjà qu’il allait jouer à 14h, l’équipe s’est préparée en tenant compte de ce détail. On doit jouer à n’importe qu’elle heure, jouer à 14h est difficile certes, mais on se prépare en conséquence. »

Par ailleurs, le coach national a pris la défense du capitaine Riyad Mahrez, très contesté après sa prestation en demi-teinte face aux Angolais. « Mahrez est critiqué depuis longtemps, il est champion d’Europe, il n’a aucun problème avec les critiques. Nous sommes concentrés sur nous-mêmes et sur le prochain match ».

Enfin, le sélectionneur national a été appelé à dresser un bilan de la première journée de la CAN-2023, marquée par des surprises à la pelle. « Il n’y a plus de petites équipes en Afrique. Je prends l’exempte de l’Angola, c’est une équipe qui n’a pas perdu depuis longtemps, elle a une bonne assise défense. La Guinée-Bissau a fait trembler la Côte d’Ivoire en match d’ouverture. C’est l’esprit d’équipe et la volonté qui font souvent la différence », a-t-il conclu.

Dans l’autre match du groupe D, la Mauritanie, dos au mur, n’aura plus droit à l’erreur samedi face à l’Angola au stade de Bouaké (18h00, algérienne). Les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleures troisièmes se qualifient pour les 1/8es de finale de l’épreuve.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Tour d’Algérie : l’Algérien Yacine Hamza récidive à Annaba

Le coureur algérien, Yacine Hamza, (Madar Pro Team) a...

Equipe nationale U20 : une liste de 22 joueurs pour affronter la Côte d’Ivoire

Le sélectionneur national des moins de vingt ans (U20),...

Para-athlétisme : le sprinteur Athmani Skander Djamil champion du monde du 100m (T13)

Le sprinteur algérien Athmani Skander Djamil a été sacré...

Zamalek SC remporte la Coupe de la CAF

Le Zamalek SC a remporté la finale retour de...