Mine de Gara Djebilet : extraction de plus de 250.000 tonnes de minerai de fer entre 2022 et 2023

Date:

Plus de 250.000 tonnes de minerai de fer ont été extraites de la mine de Gara Djebilet (wilaya de Tindouf) entre 2022 et 2023, a révélé mardi à Alger le Directeur général adjoint de l’Entreprise nationale du fer et de l’acier (FERAAL), Reda Belhadj.

Invité de la Chaîne I de la Radio nationale, M. Belhadj a fait savoir que près de 250.000 tonnes de minerai de fer avaient été extraites de la mine de Gara Djebilet depuis son entrée en exploitation, dans le cadre de la première phase visant principalement à déterminer les capacités réelles de la mine, à confirmer les études réalisées avant le projet et à parachever les recherches menées en la matière.

Les quantités extraites sont destinées à couvrir une partie des besoins du marché national, avec la possibilité d’en exporter une partie dans le cadre des efforts visant à accroître les revenus du pays hors hydrocarbures, d’autant que le prix du minerai de fer sur le marché international dépasse actuellement le seuil des 135 dollars/tonne, contre 100 dollars/tonne en décembre 2022, soit une hausse de 35%, a expliqué le responsable.

Dans ce sillage, M. Belhadj a rappelé l’importance du projet de Gara Djebilet au regard du grand nombre d’emplois directs et indirects qu’il générera (25.000 emplois directs et 125.000 emplois indirects) et de l’impulsion qu’il donnera à l’industrie nationale.

Gara Djebilet est l’une des plus grandes mines au monde en termes de réserves, estimées à près de 3,5 milliards de tonnes de minerai de fer, mais aussi de capacités de production, qui devraient se situer autour de 2 à 3 millions de tonnes/an d’ici 2025, avant d’atteindre progressivement 50 millions de tonnes/an d’ici 2040.

La mine sera l’une des principales sources permettant de couvrir les besoins en minerai de fer en Algérie, aux côtés des mines de Ouenza et de Boukhadra (Tébessa), qui produisent ensemble 2 millions de tonnes/an.

La mine de Gara Djebilet devrait couvrir une bonne partie des besoins nationaux en minerai de fer, tout en créant une dynamique économique, vu qu’il s’accompagnera de plusieurs autres projets, dont la ligne ferroviaire Gara Djebilet-Béchar et le complexe sidérurgique de Béchar pour la production du rail et du profilé en acier et des wagons de chemin de fer destinés au transport du minerai de fer.

M. Belhadj a qualifié de « courageuse » la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de lancer la ligne ferroviaire Gara Djebilet-Béchar sur 950 km, qui est, a-t-il dit, « cruciale » pour la réussite du projet.

Quant à l’acier, l’intervenant a fait état d’une hausse de la production nationale, passée de 1 à 6 millions de tonnes entre 2013 et 2023 et pouvant atteindre 12 millions de tonnes à l’horizon 2026.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Raffinage pétrolier : Hachichi inspecte les unités de production à Skikda

Le PDG du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, a effectué,...

Alger : Ouverture du Salon de l’emploi, de la formation et de l’entrepreneuriat

La 18e édition du Salon de l'emploi, de la...

Salon international du tourisme : Tassili Airlines annonce des prix promotionnels sur la ligne Alger-Paris-Alger

La compagnie aérienne Tassili Airlines a annoncé mercredi des...

Cosob : lancement du projet de digitalisation des ordres de bourse dimanche

La Commission d'organisation et de surveillance des opérations de...