L’Italie est prête à soutenir toutes les initiatives devant développer les relations avec l’Algérie

Date:

Le vice-ministre italien des Entreprises et du « Made in Italy » Valentino Valentini a souligné lundi à Oran la disposition de son pays à « soutenir toutes les initiatives, que ce soit dans la fabrication automobile ou dans d’autres domaines devant développer les relations entre l’Algérie et l’Italie ».

M. Valentino Valentini a ajouté lors de son intervention à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de l’usine automobile de marque italienne Fiat à la zone industrielle de la commune de Tafraoui, dont le ministre de l’industrie et de la production pharmaceutique Ali Aoun a supervisé , qu’il est « très satisfait de la présence des compagnies italiennes en Algérie et nous œuvrons à soutenir ce genre d’initiatives, soit dans le domaine de la fabrication automobile ou dans d’autres domaines devant développer les relatons bilatérales », rapporte l’APS.

Le même responsable a relevé dans ce contexte que l’Italie a lancé la concrétisation d’un plan de développement des relations de coopération avec l’Afrique dit +plan Mattei+, « à partir de l’Algérie, en tant que portail de l’Afrique ».

75.000 véhicules Fiat importés

Pour sa part, Carlos Tavares, le PDG du groupe Stellantis, auquel appartient la marque Fiat, a souligné que son groupe propose à la clientèle algérienne neuf types de véhicules et deux marques « Fiat » et « Opel », soulignant que « jusqu’à présent, 75.000 véhicules de marque Fiat ont été importés et 3.000 autres véhicules Opel ».

Le groupe Stellantis a annoncé que la capacité de production initiale de l’usine automobile  » Fiat  » à Tafraoui est estimée à 60.000 véhicules par an, dans la première phase, et atteindra 90.000 véhicules par an dans une deuxième phase.

L’usine produira trois modèles de véhicules jusqu’en 2026, tandis que la production du quatrième modèle débutera en 2029. Ce projet a permis la création de 300 emplois en 2023, qui devra passer à 1.200 emplois au cours de l’année prochaine.

Carlos Tavares a souligné que l’Algérie est non seulement un marché prospère, mais aussi une plateforme stratégique pour les exportations vers l’Afrique et le Moyen-Orient.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Attaf reçoit l’envoyé spécial du Président français pour la Libye

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté...

Arkab en Italie pour le Forum international sur la stratégie européenne en Méditerranée

Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab,...

Li Jian : Les relations algéro-chinoises solides et fondées sur la confiance et le soutien mutuel

L'ambassadeur de la République populaire de Chine à Alger,...

L’Algérie a franchi un pas important sur la voie d’un nouveau mécanisme pour les pays de la région

La première réunion consultative entre les dirigeants de l'Algérie,...