Année professionnelle 2023/2024 : plus de 500 bourses accordées au profit de stagiaires de 24 pays arabes et africains

Date:

Plus de 500 bourses d’études ont été accordées au titre de l’année professionnelle 2023/2024, au profit de stagiaires issus de 24 pays arabes et africains dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre l’Algérie et ces pays, a annoncé, jeudi, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi.

Présidant l’ouverture d’une cérémonie d’accueil et d’orientation des stagiaires africains au Centre international de conférences (CIC) « Abdelatif-Rahal », M. Merabi a souligné que « l’Algérie, représentée par le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, s’engage à renforcer ses relations traditionnelles de solidarité avec les pays arabes et africains comme partie intégrante de la profondeur stratégique et de l’ancrage civilisationnel de notre pays, à travers la formation des ressources humaines en tant que base de tout développement économique ».

Evoquant les mécanismes adoptés par le secteur dans ce cadre, le ministre a cité « l’octroi de bourses d’études à de nombreux pays, soit plus de 500 bourses au titre de l’année professionnelle 2023/2024, au profit des stagiaires de 24 pays arabes et africains, réparties dans plusieurs spécialités au niveau des instituts nationaux spécialisés à travers le territoire national, notamment dans les filières professionnelles et les spécialités techniques et technologiques, afin qu’ils puissent acquérir les connaissances et les techniques couramment utilisées ».       

Le ministre a affirmé que cette rencontre s’inscrivait dans le cadre des « efforts du secteur visant à mettre en avant les efforts déployés pour accompagner les enfants de ces pays frères et amis en leur fournissant les formations et les qualifications nécessaires qui leur permettent de contribuer au développement de leurs pays ».

« Cette démarche s’appuie sur les objectifs nobles que l’Algérie oeuvre à établir dans le domaine de la coopération internationale en adoptant une politique étrangère proactive à même de réaliser nos intérêts communs », a-t-il dit.

A cet égard, M. Merabi a appelé les boursiers à « ne ménager aucun effort pour garantir l’acquisition des connaissances et faire preuve de discipline dans les établissements de formation ». 

Il a, par ailleurs, mis en avant l’attachement de l’Algérie à « doter les systèmes de formation de ces pays en équipements techniques et pédagogiques et en programmes de formation nécessaires pour l’ouverture de spécialités adaptées à leurs besoins nationaux et locaux, à former les formateurs, à introduire les mécanismes de qualité et à attirer les financements ».

Il s’agit aussi de fournir des données exactes sur le marché du travail, le rôle de la recherche scientifique dans le développement de la formation professionnelle, ainsi que de l’étude de la question de la prospection des métiers d’avenir, dans le contexte des défis induits par les TIC (technologies de l’information et de la communication, a-t-il ajouté.

M. Merabi a rappelé, à ce propos, « les différentes opérations concrétisées par le secteur au Niger, au Sahara occidental, en Mauritanie, au Yémen et en Libye, dans le cadre de la coopération, lesquelles ont abouti à la conclusion d’accords de partenariat et de coopération ».

Le ministre a également salué, à cette occasion, « le rôle important et efficace accompli par l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement, dans la concrétisation de la coopération, de la formation, de l’assistance humaine et du développement en Afrique, notamment dans les pays du Sahel, ainsi que le riche programme qui lui a été assigné.

Il a rappelé, à cet égard, que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a affecté à l’Agence un montant d’un milliard USD pour concrétiser des projets de développement au profit des habitants des pays africains, comme la réalisation de structures de santé, de services et d’enseignement, dont un technicum au Niger, en cours de réalisation avec l’accompagnement de cette agence.

M.Merabi s’est, en outre, félicité des « multiples partenariats avec des pays amis en matière de développement des qualifications et des formations, comme la Turquie, la Chine, l’Allemagne et le Canada, à travers différents programmes de coopération et l’accompagnement technique des entreprises économiques et des instances de coopération internationale ».

Lors de cette cérémonie, qui a connu la présence de membres du gouvernement et des représentants du corps diplomatique et d’instances internationales en Algérie, un documentaire a été projeté sur les acquis du secteur de la formation professionnelle et les spécialités disponibles.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Signature d’un accord de partenariat entre le ministère de l’Enseignement supérieur et le CREA

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche...

Chanegriha supervise un exercice tactique avec munitions réelles en 6e Région militaire

Le Général d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-major de l'Armée...

Santé : le dossier électronique du patient désormais doté d’un numéro d’identification national

Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a tenu,...

L’Algérie poursuivra sa coopération avec les pays amis pour relever les défis sécuritaires communs

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de...