Journée mondiale de calligraphie arabe : l’histoire des Casbahs d’Algérie dans une exposition artistique à Oran

Date:

Une exposition d’arts plastiques dont le vernissage a été effectué samedi au Musée d’art moderne et contemporain (MaMo) d’Oran invite le public au voyage dans les profondeurs de l’histoire des casbahs d’Algérie, qui sont des villes antiques revêtant une esthétique patrimoniale et urbanistique.

Cette exposition, organisée par le Musée national des arts islamiques, le Centre des arts et expositions de Tlemcen en collaboration avec le MaMo d’Oran, vise à faire découvrir au public l’histoire des casbahs, l’art islamique et sa relation avec l’architecture en Algérie, a souligné à l’APS la gérante du MaMo, Malika Hamri.

Organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la Calligraphie arabe, cette exposition comporte une dizaine de photos des casbahs d’Alger, Tlemcen, Oran, Constantine, Mostaganem, Dellys, Miliana, Mila, Annaba, Adrar et Timimoun, autant de sites archéologiques qui se distinguent par leur harmonie et unité architecturale, leur esthétique d’une importance historique, artistique et civilisationnelle qui documentent l’histoire de l’urbanisme en Algérie.

A travers des images des anciennes casbahs d’Algérie, le visiteur expérimente des moments de l’histoire de ces anciennes structures urbaines, considérées comme l’un des styles de construction traditionnelle les plus importants connus en Algérie, qui se caractérisent par une ingénierie unique.

Le public découvre de près les caractéristiques, les formes et les installations réparties dans ces bâtiments patrimoniaux, qui documentent la vie politique, sociale et culturelle de cette époque.

Cette exposition comprend également 12 grandes affiches retraçant l’histoire des anciennes écoles pédagogiques de Tlemcen, dont les écoles « Dar El-Hadith » et « Abou Mediene », dans le quartier « El Eubbad » (Sidi Boumediene), ainsi que la mise en valeur du mode d’utilisation du bois dans l’architecture islamique de Tlemcen, bien visible dans ses allées et certains de ses hôtels, des mosquées et des écoles, dont l’école Khaldounia, ainsi que dans les palais, les maisons et même les fours ancestraux.

Au cours de cette manifestation, qui se poursuit jusqu’au 18 décembre prochain, des peintures sont exposées sur l’art de la décoration islamique et les formes géométriques que porte ce type d’art, qui ont une valeur artistique, esthétique et historique.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

La 19e édition de « Andaloussiates El Djazaïr » s’ouvre à Alger

La 19e édition de "Andaloussiates El Djazaïr", une manifestation...

Mouloudji annonce plusieurs projets au profit de la wilaya de Béchar

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya...