Le président de l’APN reçoit l’ambassadeur turc en Algérie

Date:

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali a reçu, mercredi au siège de l’APN, l’ambassadeur de la République de Turquie en Algérie, Mujahid Kucuk Yilmaz, a indiqué un communiqué de la chambre basse du Parlement.

Lors de cette rencontre, « le président de l’APN s’est félicité du niveau des relations historiques unissant les deux pays et la dynamique accélérée qui les marque à différents niveaux de coopération », affirmant que l’Algérie « aspire à promouvoir ces relations sur la base des dénominateurs communs entre les deux pays et les deux peuples », a précisé le communiqué.

A ce titre, M. Boughali a souligné « la nécessité d’insuffler une nouvelle impulsion à la coopération parlementaire pour la hisser au niveau requis », indiquant que « le groupe d’amitié doit jouer un rôle majeur dans le développement de ce levier important des mécanismes de coopération bilatérale ».

Par ailleurs, le président de l’APN a précisé que « les indicateurs économiques montrent clairement une cadence satisfaisante », et que « l’augmentation des échanges économiques et commerciaux est possible, grâce notamment aux avantages offerts aux investisseurs dans le cadre des lois sur l’investissement et sur le foncier économique ».

Il a, en outre, appelé à « développer la coopération entre les deux pays dans les domaines du tourisme et de la culture », soulignant « la nécessité d’établir un lien entre les générations et leur histoire commune ».

Concernant les questions internationales, le président de la chambre basse du Parlement a fait savoir que « les positions immuables de l’Algérie sont basées sur le respect de la souveraineté des Etats et la non-ingérence dans leurs affaires intérieures », rappelant, par la même occasion, les positions du pays vis-à-vis de la situation en Palestine, au Sahara occidental et dans la région du Sahel.

Evoquant les problèmes de l’immigration clandestine et du trafic d’armes prévalant dans la région, M. Boughali a recommandé de les traiter « selon une approche globale qui prenne en considération leurs causes profondes ».

Le diplomate turc a, pour sa part, mis en avant les « bonnes relations » unissant les deux pays, rappelant les différentes étapes de leur histoire commune.

A ce propos, M. Kucuk Yilmaz a proposé de « mener une réflexion à l’effet d’écrire cette histoire commune par des spécialistes des deux pays en vue de la protéger contre toute falsification ».

Il a donné un aperçu sur le bilan de la coopération économique et commerciale entre les deux pays, évoquant ses perspectives qui seront, a-t-il dit, prometteuses, au vu des multiples accords signés par les deux pays ».

L’ambassadeur a saisi cette occasion pour annoncer l’ouverture prochaine d’un Centre culturel turc à Alger, a conclu le communiqué.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

G7 : le président Tebboune reçoit le président du Conseil européen

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a...

G7 : l’Afrique, le changement climatique et l’économie au cœur du Sommet de Bari

Le développement en Afrique, la sécurité économique, l’intelligence artificielle...

Sommet du G7 : Le président Tebboune s’entretient avec de grands dirigeants au monde

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, s'est...