Projet de l’École nationale du trésor public à Tipasa : les travaux de construction touchent à leur fin

Date:

Le ministre des Finances, Laaziz Faid, a appelé, jeudi à Tipasa, les services extérieurs de son département, à l’instar des impôts et des Domaines de l’Etat, à moderniser leur performance et à cadrer avec les évolutions en cours, en menant « une révolution numérique », d’ici à la fin de l’année en cours, dans le cadre de la politique de réforme adoptée.

S’enquérant du fonctionnement du nouveau Centre des impôts à Tipasa, dans le cadre d’une visite de travail, M. Faid a salué les efforts de l’Etat consistant à fournir des structures modernes aux fonctionnaires appelés à « mener une révolution numérique d’ici à la fin de l’année, notamment à travers la sensibilisation des contribuables quant à la nécessité d’adhérer à ces efforts ».

« Les fonctionnaires du secteur des impôts sont tenus de regagner la confiance des citoyens vis-à-vis de l’administration fiscale, en intensifiant les opérations de sensibilisation, jugées très importantes », a expliqué le ministre, selon l’APS, affirmant que « l’adoption de la numérisation dans le secteur des Finances est devenue une réalité et ne nécessite pas des moyens colossaux pour la concrétiser et la généraliser aux autres services, dont les services extérieurs, pour ne citer que les Domaines de l’Etat ».

Dans le cadre de la mise en œuvre d’un nouveau mode de gestion, le ministre a cité « plusieurs initiatives, à l’instar de la mise en place de cellules de veille conjointe (budget/trésor), au niveau de chaque wilaya, en vue de créer un équilibre financier, ou encore la mise en place d’un programme de formation à grande échelle au profit des personnes concernées aux plans local et régional ».

« La modernisation du secteur fiscal est une finalité qui permettra d’améliorer la qualité des prestations offertes, notamment à travers l’application ‘Jibayatic’ qui permet la déclaration à distance, ainsi que la plateforme ‘Moussahamatic’ via laquelle il est possible de payer les impôts à distance, outre les sites Web de la Direction des impôts via lesquels sont pris en charge les doléances et les demandes de renseignements ».

Projet de réalisation de l’École nationale du trésor public à Tipasa

En vue de concrétiser la réforme souhaitée, il est nécessaire de « lancer des programmes de formation efficaces, à l’instar de la formation que prévoient les services du Trésor Public, au profit de 7128 fonctionnaires en 2024 », a soutenu le ministre.

M. Faid a qualifié, dans ce sens, le projet de réalisation de l’Ecole nationale du trésor à Tipasa, dont les travaux de construction touchent à leur fin, de « grande valeur ajoutée » pour le système d’enseignement supérieur à même de renforcer le secteur des finances et d’améliorer les performances des ressources humaines à travers la formation de cadres hautement compétents dans les domaines du trésor et de la comptabilité publique.

L’entrée en service de l’école offrira une capacité de formation de 500 places pédagogiques et un hébergement de 300 lits, outre des installations pédagogiques, administratives, sanitaires et sportives. Elle s’étend sur une superficie totale de plus de 11.000 m², et les travaux de préparation et d’aménagement sont en cours pour la réception finale du projet.

Par ailleurs, le ministre des Finances a évoqué les efforts déployés par l’Etat au profit de la wilaya de Tipasa qui dispose de « ressources générales susceptibles d’apporter de la valeur ajoutée nécessaire » à l’économie nationale, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’agriculture et de la pêche, soulignant que la wilaya avait bénéficié en 2022 d’un budget d’équipement de près de 139,4 Mds DA répartis sur 536 opérations dans le cadre du programme sectoriel décentralisé.

Au titre de l’exercice 2023, un programme d’une valeur de 3,9 Mds Da a été consacré à la wilaya pour le financement de 48 projets dans des secteurs clés, notamment l’éducation, la santé, les travaux publics et l’irrigation.

En ce qui concerne les programmes de développement des communes, la wilaya de Tipasa a bénéficié, selon le bilan présenté par la wilaya, d’un montant de 2,2 Mds Da jusqu’au 31 décembre 2022, alloué au financement de 310 projets de développement local visant à répondre aux besoins essentiels et préoccupations directes des citoyens de la wilaya, ce qui a contribué à une amélioration significative des indicateurs de développement socio-économique de la wilaya.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Raffinage pétrolier : Hachichi inspecte les unités de production à Skikda

Le PDG du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, a effectué,...

Alger : Ouverture du Salon de l’emploi, de la formation et de l’entrepreneuriat

La 18e édition du Salon de l'emploi, de la...

Salon international du tourisme : Tassili Airlines annonce des prix promotionnels sur la ligne Alger-Paris-Alger

La compagnie aérienne Tassili Airlines a annoncé mercredi des...

Cosob : lancement du projet de digitalisation des ordres de bourse dimanche

La Commission d'organisation et de surveillance des opérations de...