L’Algérie restera fidèle à ses principes fermes pour un monde de paix et de sécurité

Date:

L’Algérie restera toujours fidèle à ses principes fermes et à sa lutte pour un monde de paix et de sécurité ainsi que pour la consécration du droit des peuples à la liberté, à l’indépendance et à la souveraineté sur leur territoire, affirme la Revue El Djeïch dans son numéro pour le mois d’octobre.

« Durant plus de 60 ans, l’Algérie s’est distinguée sur la scène internationale par ses positions constantes et de principe visant à l’instauration de la paix et de la sécurité dans un monde multipolaire fondé sur la coopération, la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats et le droit des peuples occupés à l’autodétermination ainsi que le rejet de l’emploi de la force ou de la menace dans la résolution des crises et des différends internationaux », mentionne l’Edito intitulé « Pour un monde multipolaire ».

El Djeïch rappelle dans ce cadre l’élection de l’Algérie en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, considérant cet acquis d' »opportunité historique de mobiliser du soutien pour faire triompher des causes justes et défendre le droit des peuples qui luttent pour leur liberté, en particulier les peuples palestinien et sahraoui ».

Cela passe, note la même source, par des efforts visant « l’adoption d’une résolution qui renforcerait la solution à deux Etats et pour la liquidation définitive de l’occupation de la dernière colonie en Afrique, sans oublier son attachement aux résolutions pacifiques et privilégiant la voie du dialogue en Libye, au Mali, au Niger, au Soudan et dans d’autres pays du continent africain ».

L’Edito relève, à cet égard, que l’élection de l’Algérie a été réalisée grâce à « son brillant parcours diplomatique, dont ce mois d’octobre marque le 61ème anniversaire de son adhésion aux Nations Unies ».

El Djeïch souligne, en outre, que l’institution de cette date comme Journée nationale de la diplomatie est venue « en reconnaissance des efforts laborieux déployés par notre diplomatie depuis notre glorieuse Révolution libératrice triomphante et pour valoriser son parcours militant, sa riche expérience ainsi qu’au regard des positions honorables de notre pays à l’égard de diverses questions régionales et internationales ».

L’édito rappelle que « sur la même voie empruntée par le défunt Président Houari Boumediène, qui avait prononcé un discours historique devant la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies, en avril 1974, le Président de la République a, dans un discours global porteur de messages forts, prononcé lors de la 78e Session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le 19 septembre 2023, plaidé pour l’instauration d’un nouvel ordre mondial garantissant l’égalité et la coopération entre les nations, à même de contribuer à l’avènement d’un monde où prévalent la sécurité, le progrès et la prospérité ».

A cette occasion, il a réaffirmé la position de l’Algérie appelant à une réforme du Conseil de sécurité, conformément à « une approche intégrée assurant une représentation plus transparente qui permet aux pays du monde, y compris ceux en développement, de faire entendre leur voix et mettre ainsi un terme à l’injustice historique qui a touché le continent africain ».

Dans cette optique, ajoute l’Edito d’El Djeïch, le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, a affirmé que « cette juste voie est en harmonie avec l’attachement du Haut commandement de l’Armée nationale populaire à poursuivre le processus d’acquisition des facteurs de force pour la défense de la souveraineté nationale, en saluant les réalisations de notre diplomatie à plus d’un titre ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

L’ANIE œuvre à mobiliser tous les moyens pour préparer dans de bonnes conditions la présidentielle du 7 septembre

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE),...

L’Algérie et la Slovénie engagées à travailler ensemble face aux défis internationaux

L'Algérie et la Slovénie sont engagées à travailler ensemble...

Histoire et Mémoire : la commission mixte algéro-française plaide pour des actions tangibles

La 5ème rencontre de la Commission mixte algéro-française sur...

Election présidentielle : retrait des formulaires de souscription des signatures dès le lendemain de la convocation du corps électoral

Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE),...