Anesthésie dentaire : l’italien Pierrel pour approvisionner le marché algérien

Date:

Le groupe pharmaceutique italien, Pierrel, a annoncé, lundi 2 octobre, avoir obtenu l’autorisation de commercialiser en Algérie son anesthésique dentaire « à base d’articaïne, Orabloc dans sa formulation 1:100 000 ».

« L’enregistrement en Algérie, nous permet de poursuivre la mise en œuvre de notre stratégie d’expansion internationale en Afrique », a déclaré Fabio Velotti, directeur du développement commercial (CDO) chez Pierrel, cité dans le communiqué.

« Pierrel exporte ses propres anesthésiques dentaires vers 38 pays et a récemment élargi son portefeuille de produits en acquérant la gamme d’anesthésiques dentaires de la société américaine 3M, comprenant les marques Ubisestin™, Xylestesin™ et Mepivastesin™ », précise le communiqué du groupe italien.

Le groupe italien ne précise pas les quantités d’anesthésie dentaire qu’il va commercialiser sur le marché algérien, qui a connu ces derniers mois des pénuries d’approvisionnement, ce qui a fait réagir les dentistes. Ces derniers ont lancé des alertes sur le manque d’anesthésie dentaire et ont même interpellé le président de la République pour qu’il intervienne.

Le ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique avait expliqué en avril dernier que les raisons de cette perturbation sont dues à des « facteurs exogènes » liés « à l’arrêt de l’approvisionnement du marché national de la part du plus grand fournisseur » et « à la demande d’augmentation des prix (trois fois supérieurs aux prix habituels) par un autre fournisseur ».

Le ministère avait fait état également de « la régulation des prix proposés par le deuxième fournisseur par le comité économique intersectoriel des médicaments », et ce, pour « éviter les répercussions d’une hausse des prix sur les chirurgiens-dentistes et les patients au niveau des cabinets ».

Le département d’Ali Aoun avait aussi annoncé l’agrément de « trois projets de production locale d’anesthésiants à Oran, Tipasa et Batna » pour « assurer en continu la disponibilité de ces médicaments essentiels et mettre fin au problème de la perturbation de l’approvisionnement des cabinets en ces produits », soulignant que « l’étape du conditionnement secondaire débutera dans les prochains mois avec obligation de passer progressivement à un processus de production intégral ».

Le ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique avait procédé à plusieurs opérations d’importation de produits d’anesthésie dentaire, mais, les dentistes ont signalé des difficulés d’approvisionnement.

En août dernier, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, avait nié l’existence d’une pénurie d’anesthésie en Algérie, affirmant que le produit était disponible pour les dentistes.

« Je ne céderai pas au produit français », a déclaré Ali Aoun, et d’ajouter : « Les dentistes qui veulent travailler se sont approvisionnés. Par contre ceux qui attendent le produit français, je leur dis d’attendre encore jusqu’à la fin de l’année et encore ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Vers la création de 4 instituts de formation spécialisés dans le domaine des mines

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab,...

Arkab : Plus de 50 % des périmètres agricoles du pays raccordés au réseau électrique

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab,...

Ouled Djellal et Biskra : Arkab lance les projets de deux centrales solaires

La mise en œuvre du projet de construction de...