Formation professionnelle : Révision de la durée de formation pour toutes les spécialités

Date:

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi a annoncé, mardi depuis Blida, la révision à la baisse de la durée de formation pour toutes les spécialités au niveau des instituts et des centres du secteur en vue de limiter le décrochage enregistré au sein du secteur.

Le ministre a précisé, en marge de l’ouverture des travaux de la journée d’études sur la formation continue et l’apprentissage au Cercle régional de l’Armée, qu’une commission spécialisée se penche actuellement sur la révision de la durée de toutes les spécialités enseignées par le secteur, après avoir été jugée « très longue » actuellement.

Face aux multiples doléances reçues par le département ministériel concernant la révision de la durée de la formation et l’engouement des jeunes aux spécialités de courte durée, il a été décidé d’installer une commission composée de spécialistes dans le domaine qui se penchent actuellement sur la réduction de cette durée qui représente « la première cause du décrochage enregistré au sein du secteur », a fait savoir M. Merabi, selon l’APS.

Le secteur accorde « un grand intérêt » au développement de la formation, notamment le mode de formation par apprentissage qui « reste abordable et se veut un système d’insertion professionnelle et un outil efficace pour la lutte contre le chômage », a affirmé le ministre.

Ainsi, il est prévu à moyen terme l’orientation de 70 % des stagiaires vers ce mode qui offre plusieurs avantages aux jeunes et ce avec la contribution et le soutien des partenaires du secteur économique « pour réaliser cet objectif ».

La formation continue figure également au centre des intérêts de la tutelle pour contribuer « au développement et au renforcement des compétences des travailleurs et à l’actualisation de leurs connaissances pour être au diapason des différents niveaux de métiers et des spécialités à travers les établissements économiques ».

Signature d’un accord entre le CEIMI et l’ONDEFOC

A cette effet, M. Merabi a présidé la cérémonie de signature d’un accord entre le Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja (CEIMI) et l’Office national de développement et de promotion de la formation continue (ONDEFOC), visant à assurer une formation continue aux travailleurs et aux employés des différentes entreprises économiques affiliées à ce club économique.

A cette occasion, les responsables des établissements de formation ont été invités à se rapprocher des opérateurs économiques en vue d’établir des conventions de formation continue au profit de leurs employés, et leur permettre, ainsi, d’acquérir de nouvelles compétences dans le but de garantir de nouvelles sources de revenus pour financer le budget des établissements de formation et alléger le fardeau sur le budget de l’Etat.

Pour rappel, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, accompagné du wali Brahim Ouchène, a visité le centre de formation professionnelle d’El Afroun (ouest), construit en 1947 sur une superficie d’environ 9 hectares, où il a exprimé son « mécontentement » face à la situation dans laquelle se trouve ce centre, qu’il a qualifié d' »héritage », dénonçant, ainsi, le « laxisme des responsables de la direction locale ».

Il a souligné, à cet égard, qu’il sera « intransigeant » avec les responsables de la situation actuelle du centre, qui sera réhabilité et promue en institut compte tenu des capacités dont il dispose, a-t-il ajouté.

Le ministre s’est également enquis des conditions d’organisation de l’Institut national spécialisée de formation professionnelle en gestion (INSFPG) en prévision de la prochaine rentrée professionnelle, révélant la création d’environ 900 clubs sportifs et culturels dans divers établissements du secteur pour permettre aux stagiaires de pratiquer différentes activités.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Protection civile : « plan proactif » de prévention et de lutte contre les incendies

La Direction générale de la protection civile (DGPC) a...

Programme pilote de gestion et d’orientation des déchets vers une économie circulaire à Sétif et Constantine

Les travaux d'un projet pilote de gestion intégrée des...

Une unité sanitaire mobilisée à la Mecque au service des hadjis algériens

L'unité sanitaire centrale à la Mecque, l'une des principales...

Les étudiants algériens lauréats du Concours international de Huawei ICT distingués

Les étudiants algériens lauréats du Concours international "Huawei ICT...