Revue El Djeich : Les résultats positifs obtenus exigent la consolidation du front interne pour l’édification de l’Algérie nouvelle

Date:

Les résultats positifs obtenus à tous les niveaux ces dernières années exigent, plus que jamais, la consolidation de la cohésion nationale et le renforcement du front interne pour parachever le processus d’édification de l’Algérie nouvelle, a affirmé la revue El Djeïch dans son dernier numéro.

« Les résultats positifs obtenus à tous les niveaux et domaines, en dépit de conjonctures internationales et régionales empreintes de turbulences, y compris dans notre voisinage immédiat, prouvent que notre pays, qui dispose de tous les facteurs pour parvenir à une renaissance globale, est en passe d’atteindre les objectifs escomptés », a écrit la revue dans son éditorial.

Selon la revue, « ces efforts et démarches exigent, plus que jamais, la consolidation de la cohésion nationale et le renforcement du front interne pour parachever le processus d’édification d’une Algérie nouvelle, forte de son peuple et de ses institutions, y compris son armée républicaine qui demeure profondément attachée à l’accomplissement de ses missions constitutionnelles, en toutes circonstances et conditions ».

Elle a relevé, à ce titre, que « la nouvelle Algérie a également effectué un retour en force sur les scènes régionale et internationale, traduit par les visites effectuées par Monsieur le Président de la République dans nombre de pays qui entretiennent avec l’Algérie des relations stratégiques, profondes et fraternelles ».

Ces visites « réaffirment le retour de notre pays à sa place naturelle dans le concert des nations, comme elles sont la consécration d’une action diplomatique inlassable et soutenue, dont les résultats ont été l’élection récente de l’Algérie comme membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies », a soutenu la revue, estimant que cette action « est fondée sur la base des intérêts mutuels et sur des principes ancrés que notre pays puise des valeurs de sa glorieuse Révolution, parmi lesquels le droit des peuples sous occupation à l’autodétermination, conformément aux résolutions de la légitimité internationale, la non-ingérence dans les affaires des Etats, le non-alignement ainsi que son plaidoyer pour l’avènement d’un nouvel ordre mondial qui préserve le droit de tous les Etats au développement durable et à jouir de la prospérité, de la sécurité et de la stabilité ».

El Djeïch souligne, dans ce contexte, « la cohésion légendaire que nul ne saurait rompre » liant le peuple algérien à son armée, affirmant que ce lien « s’est scellé et renforcé davantage par l’officialisation de la date consacrant la reconversion de l’Armée de libération nationale en Armée nationale populaire, le 4 août 1962 ».

« Cette journée, instituée par Monsieur le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, est célébrée en reconnaissance du rôle central joué par l’institution militaire dans le processus d’édification nationale, mais aussi dans la préservation de son unité et la défense de sa souveraineté », rappelle la même source.

Pour El Djeïch qui cite le Général d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, « l’institution de cette Journée par Monsieur le président de la République traduit les significations les plus profondes de la fidélité et de la reconnaissance envers les sacrifices consentis par les personnels et les cadres de l’ANP, digne héritière de l’ALN, depuis l’indépendance jusqu’à ce jour, ainsi que leur contribution active, aux côtés des autres institutions de l’Etat, à la construction et au développement de l’Etat algérien indépendant et souverain ».

Elle a soutenu, à ce propos, que « nos forces armées ont été, sont et demeureront source de fierté pour la Nation », relevant que l’ANP a connu, ces dernières années, »un important développement à différents niveaux, en particulier dans le domaine de la rénovation et de la modernisation des capacités du corps de bataille et de la qualification de la ressource humaine ».

« Les éloges adressés à notre armée en différentes occasions par Monsieur le président de la République sont l’expression la plus éloquente de l’enracinement de la culture de la reconnaissance et de sa consécration en tant que noble usage dans la nouvelle Algérie qui a franchi des pas significatifs vers davantage de prospérité, en particulier dans les domaines économique et social, grâce au lancement de nombreux projets de développement qui répondent aux aspirations du peuple algérien », conclut l’edito d’El Djeïch.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

L’ANIE œuvre à mobiliser tous les moyens pour préparer dans de bonnes conditions la présidentielle du 7 septembre

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE),...

L’Algérie et la Slovénie engagées à travailler ensemble face aux défis internationaux

L'Algérie et la Slovénie sont engagées à travailler ensemble...

Histoire et Mémoire : la commission mixte algéro-française plaide pour des actions tangibles

La 5ème rencontre de la Commission mixte algéro-française sur...

Election présidentielle : retrait des formulaires de souscription des signatures dès le lendemain de la convocation du corps électoral

Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE),...