Crimes de guerre en Palestine : l’ONU et la communauté internationale appelés à agir d’urgence

Date:

Le représentant permanent de l’Etat de Palestine aux Nations unies, Ryad Mansour, a appelé l’ONU et la communauté internationale à agir d’urgence, afin de mettre fin aux violations des droits de l’Homme, aux crimes de guerre et aux crimes contre l’humanité perpétrés par l’entité sioniste en Palestine.

Dans trois lettres envoyées au Secrétaire général de l’ONU, au Président du Conseil de sécurité de l’ONU pour ce mois-ci (les Etats-Unis) et le président de l’Assemblée générale des Nations unies, le diplomate palestinien a indiqué que « désormais en Palestine chaque jour qui passe est synonyme de meurtres d’enfants et de jeunes palestiniens par des soldats et colons sionistes ».

« Chaque jour, les enfants et les jeunes palestiniens sont tués, blessés, arrêtés et maltraités par les forces d’occupation sionistes et les milices de colons », a noté d’emblée Ryad Mansour dans ses lettres.

Il a fait observer, à ce sujet, que « la détention des corps de civils palestiniens, dont des enfants, par l’administration sioniste est une pratique inédite dans l’histoire contemporaine ».

S’attardant ensuite sur la politique coloniale de l’entité sioniste, le diplomate palestinien a noté que de « nombreux villages palestiniens ont été attaqués par les colons et les forces d’occupation au cours des derniers jours, notamment à Burqa, Deir Dibwan à Ramallah, Halhul à El Khalil, Huwwara à Naplouse, en plus des démolitions continues de maisons de Palestiniens »

A cet égard, M. Mansour a exhorté « la communauté internationale, y compris le Conseil de sécurité, à intervenir immédiatement conformément au droit international et aux résolutions pertinentes des Nations unies, pour assurer une protection au peuple palestinien, en particulier aux enfants dont la vie est gravement menacée en raison de cette occupation coloniale sioniste illégale ».

Il a mis l’accent sur l’importance de fournir la protection à laquelle tous les civils ont droit en vertu du droit international humanitaire et des résolutions de l’ONU, y compris la résolution 904, qui appelait l’entité sioniste à  » confisquer les armes, dans le but d’empêcher les actes de violence illégaux des colons sionistes ».

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

L’Algérie appelle le Conseil de sécurité à contraindre l’entité sioniste à respecter le droit international

L'Algérie, par la voie de son représentant permanent à...

Le Brésil rappelle son ambassadeur auprès de l’entité sioniste

Le président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva...

Ghaza : le bilan de l’agression sioniste s’élève à 36.171 martyrs

Le bilan de l'agression génocidaire sioniste contre la bande...

« The Guardian » révèle au grand jour la guerre secrète de l’entité sioniste contre la CPI

Une enquête accablante publiée par le quotidien britannique "The...