Sonatrach : 21 milliards de dollars de chiffre d’affaires à l’exportation en 5 mois

Date:

Le groupe Sonatrach a présenté lundi 10 juillet son bilan pour l’année 2022 et des cinq premiers mois de l’année 2023.

Sonatrach a réalisé un chiffre d’affaires à l’exportation, entre janvier à fin mai 2023, de 21 milliards de dollars, selon le bilan présenté par le Directeur Gestion de la performance/SPE à Sonatrach, Boutaleb Mohamed Rochdi, en présence du PDG du groupe, Toufik Hakkar.

La production commercialisée à fin mai 2023 a atteint 68 millions de tonnes équivalents pétrole (TEP) (+2%), dont 38 millions de tonnes ont été exportées, (contre 67 millions de TEP de ventes dont 37 millions de TEP exportées durant la même période 2022), est-il précisé dans le même bilan, rapporté par l’APS.

Quant à la production primaire d’hydrocarbures, elle a atteint 80 millions de TEP à fin mai 2023, en hausse également de 2% par rapport aux réalisations à fin mai 2022 (79 millions), selon le même bilan.

Une exportation de 170.000 tonnes d’essence a été également concrétisée durant cette période, est-il précisé dans le bilan qui met en avant « la satisfaction de la totalité de la demande du marché national en matière de carburants sans recours aux importations pour la troisième année consécutive ». Selon Sonatrach, seuls le MTBE et l’Ethylène ont été importés en 2023.

Revenant sur les réalisations de 2022, le bilan fait état d’un chiffre d’affaires à l’exportation de 60 milliards de dollars, pour un volume exporté de 91,6 millions de TEP, contre des ventes de 66,7 millions de TEP sur le marché national. La production primaire s’est quant à elle élevée à 189,6 millions de TEP en 2022.

 8 nouvelles découvertes réalisées et plusieurs accords signés

Durant les 5 premiers mois 2023, Sonatrach a réalisé 8 nouvelles découvertes d’hydrocarbures, dont 7 en effort propre.

En outre, la compagnie a signé durant la même période des contrats d’exploration et de production, notamment le 4ème contrat sous l’égide de la nouvelle loi relative aux hydrocarbures (19-13), avec Pertamina et Repsol sur le périmètre contractuel de Menzel Ledjmat Nord.

Le groupe Sonatrach a procédé également à la signature de deux accords stratégiques avec le groupe italien ENI portant sur l’augmentation des approvisionnements en gaz et la réduction des émissions. Un protocole d’accord pour le renforcement de la coopération avec la société brésilienne (WEG S.A) ainsi qu’un mémorandum d’entente avec la société chinoise CC7 portant sur l’élaboration des études de faisabilité d’un complexe pétrochimique de vapocraquage de charge mixte ont été également signés.

La compagnie nationale des hydrocarbures a signé en outre un protocole d’accord avec la société nationale ougandaise du pétrole pour renforcer la coopération dans le domaine des hydrocarbures et un contrat avec le groupe Wanhua Chemical pour l’approvisionnement en GPL.

En matière de réception et de mise en service des projets durant la même période, le bilan présenté a cité le gisement gazier du Sud Ouest de Hassi Tidjerane, Tinerkouk et Hassi Ba Hamou.

Pour ce qui est du lancement de projets, le bilan évoque notamment le projet de transport par canalisation consistant en la réhabilitation CNDG et CDHL ainsi que et le complexe pétrochimique PDH/PP Arzew.

 84% des contrats signés avec des entreprises algériennes en 2022 

Poursuivant la mise en œuvre de sa politique de soutien du contenu local et de renforcement de l’intégration nationale, le groupe Sonatrach a conclu 84% des contrats avec des entreprises de droit algérien en 2022, soit 1.885 contrats d’un montant global de plus de 3 milliards dollars, est-il mentionné dans le bilan.

Sur les trois derniers exercices, plus de 5.200 contrats ont été confiés à des sociétés nationales, soit l’équivalent de plus de 8,5 milliards dollars.

S’agissant de l’emploi, le groupe a maintenu ses efforts en la matière, en procédant au recrutement de 4.208 agents dont 57% au niveau du Sud du pays, durant la période 2020 à fin mai 2023, a-t-on également souligné dans ce bilan faisant état d’une politique de maximalisation de l’utilisation de la main d’œuvre algérienne et principalement locale.

Par ailleurs, Sonatrach a signé avec l’ASAL (Agence spatiale algérienne) une convention pour la recherche collaborative et l’application des techniques satellitaires pour l’estimation des émissions GES (gaz à effet de serre). 

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Raffinage pétrolier : Hachichi inspecte les unités de production à Skikda

Le PDG du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, a effectué,...

Alger : Ouverture du Salon de l’emploi, de la formation et de l’entrepreneuriat

La 18e édition du Salon de l'emploi, de la...

Salon international du tourisme : Tassili Airlines annonce des prix promotionnels sur la ligne Alger-Paris-Alger

La compagnie aérienne Tassili Airlines a annoncé mercredi des...

Cosob : lancement du projet de digitalisation des ordres de bourse dimanche

La Commission d'organisation et de surveillance des opérations de...